Triplé Russe à Kontiolahti, les Françaises à la peine

BIATHLON – Nouvelle démonstration russe sur ce sprint féminin de l’IBU cup avec une nouvelle victoire de Daria Virolaynen qui s’impose devant ses compatriotes Shumilova et Slivko.

 

 
Avec le meilleur temps de ski, la leader du général enfonce le clou et est déjà presque assurée de soulever le Gros Globe de Cristal avec plus de 150 points d’avance sur l’Allemande Karolin Horchler , 9e aujourd’hui.
Et Virolaynen (photo) pourrait également completer sa collection de cristal avec le classement du sprint puisqu’elle grappille également des points sur Anna Nikulina 12e du jour. Il restera 2 sprints à disputer à Otepaa.
Le podium est complété par Ekaterina Shumilova qui signe le sans-faute au tir, tout comme Victoria Slivko qui avait déjà réalisé un bel individuel jeudi (10e).

 

 

Les Françaises ont montré de très belles choses sur les skis aujourd’hui avec le 2e temps pour Enora Latuillière et le 11e pour Léna Arnaud. Partant avec un petit dossard, la Jurassienne sortait en tête à l’issue de son premier tir mais oubliait d’aller tourner sur l’anneau de pénalité : résultat 2 minutes de pénalité supplémentaires. Elle termine 63e à plus de 3 minutes et du fait de cet oubli malheureux ne prendra pas part à la poursuite alors qu’elle avait potentiellement le top 20 dans les jambes.
Enora Latuillière avec également un petit 7/10 pourra nourrir des regrets, elle avait les jambes pour jouer devant et doit se contenter de la 25e place mais ne sera pas à oublier sur la poursuite. Elle s’élancera à 1 minute 23 de la tête de course mais à moins d’une minute du podium.
Constat similaire pour Chloé Chevalier, qui retrouve des sensations sur les skis (14e temps). La Dauphinoise termine 29e avec 2 tours de pénalité. A 1 minute 37 de la tête, une belle remontée sur la poursuite n’est pas à exclure.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.