Une classe découvre le ski de fond à Chapelle des Bois

Quatre étudiants de 20 ans originaires d’un peu partout en France suivent  la formation biqualifiante du lycée agricole de Montmorot.  Ils préparent donc à la fois le BTS gestion et protection de la nature, le diplôme de pisteur secouriste et d’accompagnateur en moyenne montagne sur deux ans. Dans le cadre de leurs études,  Lise Gewiss (Alsacienne) , Louis Teyssier (Dunkerque), Antoine Davière (Laval en Mayenne) et Leydi Lamandé (Allevard en Isère) ont développé un projet d’initiative et de communication.
« La pratique du ski de fond étant devenue une passion, nous avons décidé d’utiliser nos compétences dans ce domaine en organisant une après-midi d’initiation ludique », expliquent-ils.  Les élèves de 2nde CGEA en ont profité. Ils n’avaient, pour une grande majorité d’entre eux, jamais pratiqué.  Cette classe de 14 élèves s’est donc retrouvé dans le Haut-Doubs pour son baptême de la glisse.  « Nous avons choisi la station de Chapelle des Bois car c’est une petite station familiale abordable avec un enneigement assez fiable », racontent les organisateurs.
Après avoir pique-niqué tous ensemble, le quatuor a commencé par expliquer à leurs camarades l’origine du ski de fond, il a ensuite présenté le village, détaillé les éléments typiques du paysage et du patrimoine jurassien. Puis, tout le monde a gagné la piste bleu de 5 km : la Nondance.
« Pendant le circuit, nous avons donné plusieurs conseils techniques, on a fait des petites activités comme démarrer un chrono en bas d’une côte pour voir quel élève était le plus rapide… Malgré un nombre de chutes incalculable, tous les élèves étaient motivés et contents de passer une après-midi de cours au ski. »
Après le circuit, ils ont poursuivi avec les activités ludiques : la classe a été partagée en deux équipes pour faire un relais sur une ligne droite où des plots autour desquels les élèves devaient tourner pour travailler un peu la technique de façon ludique avaient été installés.
« Nous avons fait un épervier. Nous les avons emmené faire une descente en dehors de la piste. Et pour finir, nous sommes allés sur l’espace ludique où il y avait des piquets, des arceaux, des bosses, etc. », énumèrent les quatre étudiants.
En fin d’après-midi,  les élèves avaient le sourire et étaient partants pour revenir en faire avec leur famille.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.