Vu de Norge #100 : Northug-Iversen, duel entre amis

RUBRIQUE – Champagne ! C’est le numéro 100 de Vu de Norge ! Plein d’infos, comme tous les mardis… et quelques confidences françaises au milieu de plein de Norvégiens !

 

 

Le Best Of

Remontons en arrière pour ce 100e numéro… Vous êtes prêts ?

La toute première brève : « le Northug volant » révélant aux lecteurs les incroyables performances du jeune sauteur norvégien Philip Sjøen.

Petter Northug

L’athlète le plus mentionné : Petter Northug Jr. ! Pour ses frasques, ses résultats, son côté people, les journaux norvégiens l’adorent et Vu de Norge aussi.

L’athlète la plus à la mode : Therese Johaug bien sûr grâce à ses divers partenariats avec des marques de vêtements ainsi que la création de sa propre collection de gants et de vêtements de sport.

Le Français le plus mentionné dans les journaux norvégiens : Martin Fourcade. Lui qui a voulu se mesurer à Northug mais qui en fait aussi voir de toutes les couleurs à ses rivaux scandinaves est allé s’installer en Norvège quelques semaines… De quoi faire parler les médias norvégiens.

Les fausses retraites qui ont le plus marqué : Emil Hegle Svendsen l’an dernier après un hiver difficile et un été en berne. Mais tout va bien puisque le biathlète est plus motivé que jamais désormais ! Mais le plus mentionné reste Ole Einar Bjørndalen, supposé prendre sa retraite après les Jeux de Sochi puis les mondiaux d’Oslo 2016 avant d’annoncer qu’il continuera…

Celui qui a fait le plus jaser : Northug et son accident de voiture ont marqué mais, plus récemment, Sundby a fait le buzz en étant suspendu pour dopage après avoir pris une surdose de son médicament contre l’asthme.

La vidéo la plus loufoque : Rien que pour vous, on vous la remet ici : le saut à ski tout nu du Norvégien Halvor Egner Granerud.
 

 

Nos lecteurs donnent leur avis…

Certains athlètes ou spécialistes se sont glissés parmi nos lecteurs au fil de ces 100 derniers numéros. A l’occasion du 100e Vu de Norge, ils donnent leur avis.
 
DUVILLARD Robin

 

Robin Duvillard, fondeur et auteur de la rubrique « le RDV du lundi » : « Vu de Norge est une brève assez sympathique en milieu de semaine pour moi, j’aime y retrouver les news de pas mal de mes concurrents norvégiens! L’idée est originale, assez peu éloignée de mon rdv du lundi, donc longue vie à Vu de Norge!! »

Anaïs Bescond, biathlète : « Je lis parfois la rubrique! Je ne suis pas une accro de l’info mais je trouve les articles pétillants et bien documentés. Parfois sobre, parfois people, un bon équilibre! C’est sympa »

 

Maurice_Manificat_Invité Surprise
 
Maurice Manificat, fondeur : « Je lis Vu de Norge, la partie concernant le ski de fond. C’est intéressant et divertissant de pouvoir lire les infos people et plus sérieuses du fond norvégien, qui fait les gros titres chez eux. »

Sandrine Bailly, ancienne biathlète et consultante Eurosport : « Bravo à la jeune Marine pour cette 100e de la rubrique “Vu de Norge” que j’ai grand plaisir à découvrir chaque mardi.  Nous avons tous envie d’être parfois des petites mouches multilingues, pour savoir ce qu’il se dit à l’étranger, comment ça se passe au sein des équipes, quels sont les news aux périodes creuses, les points de vue de personnes de culture différente… Alors très bonne idée que de décrypter tout cela coté Norvège! A quand la même rubrique version Allemande? ou Russe? Bonne continuation! »

Quentin Fillon-Maillet, biathlète : « Je lis souvent la rubrique “Vu de Norge” que je trouve très intéressante, surtout le fait de partager les actus norvégiennes au public français. »

 

Lucas_Chanavat_%22Quand je serai grand%22
 
Lucas Chanavat, fondeur et membre de la Team Poney : « Pour moi Vu de Norge c’est une rubrique à mi-chemin entre le magazine people et l’hebdomadaire sportif. On peut passer des histoires de coeur d’Heidi Weng aux affaires des skieurs norvégiens qui font tout deux la une de l’actualité nationale. Alors en tant que skieurs on arrive à suivre l’un (vous choisirez lequel ) mais pas toujours l’autre ! C’est plutôt efficace pour nous tenir informés de ce qui se passe au pays du ski de fond sans avoir à passer son temps sur les sites de traductions Franco-Norvégiens.  Maintenant c’est à nous de jouer pour qu’un jour on puisse peut être voir apparaitre la rubrique « Vining av Frankrike » (Vue de France en Norvégiens) sur un Verdens Gang (VG).  En attendant merci à Marine Bouhier pour tout son travail ! »

Marie-Laure Brunet, ancienne biathlète : « Déjà 100..!! Gratuler med dagen C’est qu’il y en a des choses qui se passent du côté de nos amis norvégiens ! Vu de Norge est une rubrique que j’apprécie. A la fois décalés et intéressants les articles me permettent de voir ce qui se passe un peu plus au nord. Ce qui m’intéresse dans le sport au-delà de l’exploit sportif ce sont les coulisses. L’entraînement, le quotidien des athlètes entre sport et études (chose bien instaurée en Norvège), et tout simplement découvrir une culture différente de la nôtre. Alors merci pour ce grand bol d’air scandinave qui me replonge dans la beauté des fjords et l’amour de la nature. En compétition, en loisir, le ski occupe une grande place dans la vie des norvégiens. Il faut dire que ça reste un super moyen pour découvrir la nature et s’en imprégner. »

Baptiste Gros, fondeur et membre de la Team Poney : « Ce que j’aime chez vu de Norge: c’est simple ! C’est un moyen très efficace d’espionner nos rivaux Norvégien !  Plus sérieusement, c’est toujours un réel plaisir de pouvoir suivre l’actu du pays ou le ski de fond est le sport N°1. A défaut d’avoir le même entrain autour de notre discipline en France, cette rubrique laisse souvent rêveur ! »

 


Northug-Iversen : duel entre amis

Petter Northug Jr. l’a bien fait savoir : son objectif, c’est les mondiaux de Lahti 2017. Personne ne pourra l’écarter de sa voie bien tracée à travers une préparation parfaitement maîtrisée. Personne ? Emil Iversen, son ami et coéquipier, n’est pas de cet avis.

S’ils partagent leur chambre sur les épreuves de coupe du monde, aucun des deux n’est prêt à partager une possible médaille. Et le duel a déjà commencé ce week-end à la Toppidrettsveka. Si Maurice Manificat commente au micro de Dagbladet que les Français n’ont rien pu faire face à tant de Norvégiens, Northug, lui, a assené le premier coup à son compatriote en remportant le sprint, bien qu’il revienne tout juste de maladie. Manificat ne s’y trompe d’ailleurs pas : les hommes à battre en sprint l’hiver prochain s’appellent Emil Iversen et Petter Northug Jr.

 

Revue de Web

 

Quant à Iversen, il avoue ne plus savoir que faire : battre son coéquipier ou conserver leur amitié ? En riant, il confie à Dagbladet qu’il doit réfléchir sérieusement à la question avant de prendre des victoires en coupe du monde et, pire, en Championnats du monde. Car, il l’assure, Northug ne voudra plus être son ami si Iversen le bat à Lahti en février prochain. L’enfant terrible du ski de fond, lui, beau joueur, espère bien qu’ils pourront se livrer une belle bataille. Alors, l’amitié plus forte que le fond ?

 

Revue de web

 

 


Temps au beau fixe pour Heidi Weng

Si côté cœur, tout va bien pour la fondeuse Heidi Weng, cela semble aussi être le cas côté sportif. Après avoir remporté ce week-end la Toppidrettsveka, la Norvégienne a confié au quotidien VG que sa préparation se passait plus que bien. Bien qu’elle ait passé beaucoup de temps avec son petit ami cet été, Weng n’en a pas oublié de s’entraîner dur pour arriver bien préparée l’hiver prochain.

En fait, la fondeuse assure qu’elle s’est entraînée plus que jamais et est prête à prendre de nouvelles victoires après avoir mis fin à sa série de 34 podiums sans succès. Et si elle ne doute pas que Marit Bjørgen sera de retour très bientôt, prête à se battre contre Therese Johaug et elle, Heidi Weng se dit préparée à faire face à ses deux coéquipières.

 

Vu de Norge

 

En attendant, sans ses principales adversaires sur la Toppidrettsveka, la Norvégienne s’est fait un malin plaisir d’aller embêter Petter Northug Jr. Si elle a pour habitude de se moquer de lui lorsqu’elle le bat (en particulier sur les courses de montée), elle a dû accepter le retour de bâton après que Northug l’ait battu cette fois. Pas prête à se laisser faire, elle lui a gentiment déclaré qu’il n’avait aucun mérite, assurant que l’équipement ski-roues pour les filles était bien moins performant que celui des garçons… Mais il en faut plus pour entamer la motivation de Weng qui repart à l’entraînement gonflée à bloc.
 

 


Les biathlètes à la mode

Si, lorsqu’on parle de mode en ski, on pense le plus souvent à Therese Johaug, les biathlètes ne sont pas en reste. Johannes Thingnes Bø, ambassadeur de Moods of Norway, fait ainsi souvent des séances shooting pour la marque norvégienne. Sa carabine, rose, est d’ailleurs aux couleurs de ce sponsor. Mais il n’est pas le seul à participer à l’image sportive de la marque de vêtements. A l’occasion du lancement de la collection Mats Zucarello en partenariat avec Moods of Norway (dont une partie des profits sera reversé à la fondation Zucarello), le joueur de hockey sur glace a été rejoint par les frères Bø pour promouvoir sa collection de vêtements et accessoires sportifs.

 

Revue de web

 

Quelques jours plus tard, la fratrie de biathlètes, accompagnés d’Emil Hegle Svendsen et de leurs compagnes respectives, ont été vus au lancement de la nouvelle ligne de vêtements Kygo Life. Il semblerait que les trois Norvégiens n’hésitent pas à donner de leurs personnes pour les marques de vêtements et pour être toujours à la pointe de la mode.

 

Moods of Norway :

Kygo Life :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.