Vu de Norge #97 : Rune Velta arrête le saut

RUBRIQUE – Rune Velta à la retraite, Svendsen malade, Fossli opéré… Vu de Norge fait le plein d’infos cette semaine.

 

 

Rune Velta prend sa retraite

VELTA Rune VELTA Rune VELTA Rune

 

Après une saison en demi-teinte, loin de l’équipe nationale de Stöckl, Rune Velta a décidé de mettre un terme à sa carrière de saut à ski. A 27ans, le Norvégien a avoué ne plus avoir la motivation nécessaire pour revenir à son ancien niveau. Pour rappel, il avait remporté la médaille d’or aux mondiaux de Falun sur petit tremplin et avait participé au succès de son équipe sur le grand tremplin lors des mêmes championnats.

 

Revue de web

 

L’athlète a confié au micro de la NRK qu’il devait faire face à un manque de motivation depuis déjà un bon moment mais a décidé d’arrêter là, une décision à effet immédiat. Néanmoins, Velta ne repart pas vaincu, fier de ses médailles à Falun (deux d’or, une d’argent et une de bronze sur quatre épreuves). Si les mondiaux 2015 ont suffit à le satisfaire, ni la future Tournée des Tremplins Norvégiens, ni les mondiaux de Lahti, ni les Jeux 2018 n’ont réussi à le motiver. Mais Rune Velta ne va pas loin puisqu’il a décidé de rester dans le milieu du saut, une décision saluée par Clas Brede Braathen, le chef du saut national. Quant à son entraîneur, Alexander Stöckl, il se dit attristé et surpris. Mais ce qui manquera le plus à Velta, c’est l’unité de l’équipe norvégienne comme il le confie lui-même…

 

 


Le Blink Festival : le show de l’été

La région de Stavanger et Bergen, à l’ouest de la Norvège, est connue pour son climat peu favorable. Le Blink Festival n’y aura pas échappé cette année puisque c’est presque entièrement sous la pluie qu’il s’est déroulé ! Du 60km classique mercredi aux sprints de fond et biathlon samedi, le public comme les athlètes en sont ressortis trempés et avides de soleil. Mais comme toujours, le Blink a fait son show.

Les Norvégiens, dont le sport national est bien sûr le ski de fond, étaient bien au rendez-vous. Après tout, la pause commençait à se faire longue ! Et si les Français ont pris quelques belles places, les athlètes à domicile n’ont pas démérité pour le plus grand plaisir des petits comme des grands. Le Blink Festival, comme tous les ans, est en effet aussi un événement pour les juniors du pays qui viennent s’y affronter avant les compétitions des fondeurs et biathlètes confirmés.

 

 

Au final, on retiendra de ce Blink 2016, pour les Norvégiens comme les Français : Blink Festival pluvieux, Blink Festival heureux !

 

Nordic Magazine était présent au Blink : nos reportages

 


Fossli opéré avec succès

Revue de web

 

Sondre Turvoll Fossli, fondeur norvégien, a été opéré il y a plus d’une semaine maintenant du dos pour une hernie discale, comme le rapporte le quotidien VG. S’il est déjà sur pieds, l’athlète doit rester calme encore quelque temps… Son entraînement est donc remis en cause, surtout sachant qu’il ne pouvait plus entraîner certains muscles depuis un moment. Le jeune fondeur de 22 ans, vainqueur du sprint classique en novembre 2015 à Ruka, ne voit pourtant pas sa saison être remise en cause. Si les médecins rappellent que rien n’est gagné, ils sont pourtant optimistes et ne nient pas que Fossli pourra peut-être ramener l’or des mondiaux de Lahti 2017. Le sprinteur devrait s’entraîner de nouveau avec l’équipe nationale cet automne, bénéficiant d’une formation personnalisée jusque là.

 


Svendsen malade

 

Revue de web

 

Depuis maintenant deux saisons, Emil Hegle Svendsen peine à arriver à sa forme optimale. Ayant fait de nombreux examens, il a finalement été diagnostiqué il y a peu : il souffrirait du syndrome du côlon irritable. Cette maladie intestinale l’empêchait peut-être en effet de parvenir à ses objectifs physiques. Le biathlète norvégien a donc entamé un régime strict : plus de gluten, lactose ou fructose. Concrètement, il ne peut donc plus manger de lait, ce qui est à base de farine mais aussi boire ou manger les aliments pour sportifs, riches en fructose. Depuis ce changement d’alimentation, Svendsen voit déjà les effets, même s’il n’a pas pu se rendre au Blink Festival ce week-end après avoir manqué 3 semaines d’entraînement au cours de l’été. Malgré tout, il espère bien revenir en bonne forme dès le début de l’hiver prochain, sa dernière victoire individuelle remontant à décembre 2014.

 

 


Lahti : objectif principal de Northug

S’il manque toujours une victoire sur la piste au général du Tour de Ski à Petter Northug Jr., le fondeur a confié au quotidien VG que son objectif principal serait les mondiaux de Lahti. Comme en 2014/2015, le Norvégien compte bien avoir son pic de forme en février pour les championnats 2017.

 

 

En fait, au début du Blink Festival, il se disait même dans une forme similaire à celle de 2009/2010/2011, sa meilleure saison avec, en apogée, les jeux de Vancouver et les mondiaux d’Oslo. S’il a déjà un total de 13 titres en championnats du monde, Northug compte bien en ramener de nouveaux à la maison l’hiver prochain. Et pour ce faire, il aimerait participer aux 6 épreuves proposées sur les 11 jours de l’événement. Mais si la fatigue se fait sentir, le fondeur n’écarte pas la possibilité de ne pas prendre part à la compétition où il se sentira le moins en forme avant les mondiaux… Pour Northug, ne reste plus qu’à ne pas tomber malade et à continuer son entraînement pour arriver dans une forme optimale en Finlande.

 

 


Pettersen et sa nouvelle équipe

Øysten Pettersen a rejoint une nouvelle équipe privée de ski de fond créée par… un comique norvégien ! Tant mieux puisque le fondeur est connu pour être drôle et quelque peu dissipé pendant ses interviews. Mais l’objectif est clair : remporter des compétitions. Epaulé par Simen Østensen et Morten Pedersen Eide, Pettersen avoue ne s’être jamais senti aussi bien dans une équipe… Peut-être grâce à la bonne ambiance qui règne entre les quatre athlètes.

D’ailleurs, une blague a réussi à automatiquement souder l’équipe : lorsque les trois fondeurs confirmés ne se sentent pas en forme, il leur suffit de regarder le nouveau venu, Nils Ingar Aadne, le comédien, pour se sentir tout de suite mieux. La moquerie est facile mais le novice l’assure à la NRK : il va mettre de côté sa carrière de comique et se concentrer sur le ski. Quant à Pettersen, il était présent avec joie au Blink Festival, nous confiant à ce propos : « C’est le plus gros événement de l’été car c’est le meilleur. Les organisateurs sont bons et l’atmosphère est aussi géniale. Le public, c’est le vrai héros. Nous les athlètes, on ne serait pas là sans lui. Je viens depuis 2006, j’ai beaucoup gagné ici et j’aime la ville. En fait, une fois, j’ai dit que je viendrai m’installer ici mais c’était après avoir bu un verre je crois… Ou plusieurs… »

 

Revue de web

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.