1100 coureurs au semi-marathon des côtes de l’Orbe

Le semi-marathon des Côtes de l’Orbe a vécu samedi sa cinquième édition. La course, qui allie effort physique et dégustation des produits du terroir dans le vignoble des Côtes de l’Orbe, gagne en popularité et la victoire ne souffre d’aucune discussion aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

 

Chez les hommes Stéphane Heiniger d’Yvonand était sans rival, seul Nicolas Hartmann de Corsier-sur-Vevey est resté dans son sillage jusqu’à Agiez, mais depuis Moncherand l’avance de Stéphane Heiniger n’a fait qu’augmenter. Il remporte la course en 1.16 35.3 sans battre son propre record. Nicolas Hartmann prend la troisième place avec plus de 9 minutes de retard. Entre les deux coureurs, s’est intercalé Gilles Bally de Boncourt qui accuse plus de trois minutes de retard sur le vainqueur.

 

1100 personnes au départ

L’aventure de la gagnante chez les dames est assez extraordinaire. Elle mérite d’être contée. En effet Maryline Rossi, domiciliée à Peron dans le Pays de Gex, ignorait jusqu’à vendredi soir que la course du semi-marathon des Côtes de l’Orbe existait. Elle a été toute surprise de se voir confirmer son numéro de dossard 205 par SMS. Par le biais d’Internet, elle était sûre de s’être inscrite au semi-marathon de la Côte qui a vécu dimanche sa première édition. Mais sur le site de Data sport, les deux épreuves étaient voisines. Ce qui a valu plusieurs erreurs d’inscription. Au lieu de râler, elle s’est dite puisqu’il en est ainsi je vais à Arnex samedi.

A son arrivée sur le lieu de départ Maryline Rossi, qui pratique la course à pied depuis une dizaine d’années, déclare: « Mentalement, je me suis préparée à faire un chrono sur une course sans dénivellation. Cela va donc être plus dur ». A la voir prendre la tête de la course dès Agiez on se dit qu’elle s’en sort plutôt bien. A l’arrivée, elle bat même le record du parcours détenu par Sandra Lamard-Annen d’Ecublens de 44 secondes. « J’ai découvert un parcours magnifique, bien vallonné et qui compte de jolis paysages. Il faudra que je revienne pour faire le parcours en m’arrêtant dans les stands de dégustation des vins et des produits du terroir», a témoigné cette mère de deux enfants après la remise des prix samedi soir. Et elle n’a pas regretté un instant l’erreur informatique qui la conduite à Arnex-sur-Orbe.

La course de la Désirée est revenue à Patrick Vonlanthen de Molondin chez les hommes et à Céline Monnard de Cheseaux-Noréaz chez les femmes. Une nouvelle fois la convivialité a régné sur le parcours. Les organisateurs ont eu la satisfaction de voir le nombre des participants progresser pour atteindre 1100 personnes.

 

 

Texte et photos : Pierre Blanchard –


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.