Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

1979 – 2018, 40 ans de Foulée Blanche

SKI DE FOND – La Foulée Blanche est en 2018, le support officiel des festivités du cinquantenaire des Jeux Olympiques de Grenoble pour le village d’Autrans sur le plateau du Vercors.

 

La fameuse manifestation populaire de ski nordique, qui fête sa 40e édition cet hiver, est l’une des héritières encore bien vivante de ces 10e Jeux Olympiques. Pour la première fois en couleurs, les retransmissions télévisées des épreuves de ski de fond des Jeux de Grenoble, enclenchent le développement du ski de fond en France, et celui de la station d’Autrans. Jusqu’alors sport confidentiel pratiqué essentiellement en compétition, le ski de fond est devenu en quelques années un sport de masse et de loisir. Depuis 40 ans, plusieurs milliers d’adeptes participent chaque année à la Foulée Blanche.

 

Héritage nordique

Le village d’Autrans s’est révélé au monde sportif en cet hiver 68, en devenant durant quinze jours, le camp de base olympique des sports nordiques pour les 10e Jeux d’hiver à Grenoble. Village des athlètes, sites des épreuves de ski, saut à ski et biathlon, Autrans (aujourd’hui uni à son voisin Méaudre) a su cultiver cet héritage en travaillant l’offre et sa culture nordiques.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Les compétitions de masse existant déjà dans d’autres disciplines, la municipalité avait l’idée d’organiser à Autrans une grande épreuve populaire de ski de fond pour faire vivre les installations de 1968. En janvier 1978, dans le cadre de l’opération « Sport pour Tous », le Ministère, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, organisa, en partenariat avec la Société Générale, la première journée nationale du ski de fond, en parcours libre, qui réunit à Autrans déjà 700 personnes, participation record pour l’époque ! Parallèlement, en août 1977, un projet de course de masse fut soumis à la Fédération Française de Ski, et des contacts pris avec le Figaro et l’hebdomadaire Le Point. Conseillée par la Fédération, la Société Générale qui souhaitait parrainer un événement important, s’associe au Figaro pour organiser à Autrans une épreuve de masse et propose un nom : la « Foulée Blanche ». La 1ère édition de la Foulée Blanche se déroule à l’occasion de la 2ème Journée nationale du Ski de Fond, le 14 janvier 1979, sur trois parcours non chronométrés de 5, 10 et 20 km, avec un nombre de participants estimé à 1600 personnes sans dossard et 1684 concurrents avec dossards. La Foulée Blanche est née et ses premières éditions, alors gratuites, rassemblent chaque hiver des milliers de participants, jusqu’à 17 779 inscrits pour sa 7e édition, ce qui reste le record de l’épreuve. A l’instar de sa jumelle la Transjurassienne, qui fête également sa 40e édition cet hiver, on la compare rapidement à la mythique Vasaloppet suédoise, qui reste encore aujourd’hui le mythe ultime des courses populaires de masse de ski nordique.

Les années 90-2000


Au cours de ces quatre décennies, la vie de la Foulée Blanche ne fut pas un long fleuve tranquille. Mais la manifestation a su faire rayonner l’image d’Autrans, en se réinventant chaque fois que nécessaire pour faire face aux aléas (climatiques, financiers, etc.). Lorsque les partenaires privés se sont éloignés, les collectivités territoriales (département et région principalement) ont pris le relais, conscients comme le comité d’organisation, de l’intérêt économique de la manifestation pour la station et le plateau du Vercors. Portée par des centaines de bénévoles très investis, la Foulée Blanche a su rebondir en développant de nouvelles journées thématiques.

A partir de 1994, la Foulée des Enfants prend son envol et accueille aussi bien les élèves de la région que des classes de découverte venues des pays de l’Union Européenne. En partenariat avec l’Inspection Académique, la journée est ponctuée d’ateliers de découverte de la nature et de courses de ski. En 2018, pour sa 25e édition, c’est une Foulée des P’tits Shuss qui est proposée, en l’honneur de la mascotte des JO de 1968. En partenariat avec le magazine « Notre Temps », la Foulée Senior voit ensuite le jour jusqu’en 2010 puis est remplacée par la Foulée Classique. En 2000, la Foulée des Jeunes est créée à la demande de la région, pour promouvoir la pratique du sport auprès des collégiens et lycéens. Aujourd’hui ce sont plus de 3500 jeunes qui se rendent, grâce à l’UNSS, à Autrans dans le cadre de la Foulée Blanche.

Voici le tease vidéo de la 40e édition :

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Pour plus d’infos et inscriptions, c’est ICI

Photos : La Foulée Blanche

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Manon Locatelli de se...

Ski nordique

Finalement, les farts fluorés seront toujours de la partie l'année prochaine sur les circuits internationaux de biathlon et de ski nordique.

Ski de fond

10:23. Dimanche, en rentrant du Blink Festival lors duquel il a notamment terminé troisième de la montée du Lysebotn, le fondeur andorran Irineu Esteve...

Ski de fond

Blessé à la cheville l'été dernier, Jules Chappaz passe, cette fois-ci, une préparation sans pépins physiques. L'occasion pour le Cluse de se construire avant...

Ski de fond

La semaine prochaine, la Suédoise Frida Karlsson, sortie de l'équipe nationale par choix il y a quelques mois, s'entraînera à Torsby (Suède) avec les...

Biathlon

L'hiver prochain, c'est Bessans (Savoie) qui organisera les championnats de France de biathlon et de ski de fond. Ce sera du 31 mars au...