≠2 : Therese Johaug, Nicolas Michaud, Corinne Niogret, Baptiste Gros, Marie-Laure Brunet, Vincent Jay, Jason Lamy Chappuis, Etienne Daille

 Nouveau sur www.nordicmagazine.info : ≠L’Hebdo et ses petites infos So Nordic ! Pour être sûr de ne rien rater…

 

LA PHOTO

Beitostolen encore… avec cette belle photo de Therese Johaug, la star norvégienne qui, hier, dans le 10 km en style classique, a dépassé sa coéquipière Marit Bjørgen pour la deuxième fois en trois jours, avec près d’une minute d’avance (27:59.4).

La différence entre les deux femmes est plus importante encore que vendredi, dans le 10 km style libre, ce qui ne manque pas d’étonner les spécialistes. Therese Johaug est réputée pour son pas de patin.

148406_10151204661519209_1465584361_n.jpg

 

 

L’annonce

Elle est faite par Nicolas Michaud, patron des équipes nordiques à la Fédération française de ski. Le Dauphiné Libéré s’en est fait l’écho : la France va disposer d’un camion pour le transport des skis, et surtout leur préparation. Elle abritera aussi la structureuse.

 

 

Le stage

Corinne Niogret et ses filles vont passer une semaine à Formazza, dans le Piémont en Italie. 50 cm de neige et – 8°C. Au programme, fond et rando au pied du col de Simplon. Courage !

A791Q0YCAAEFqXC.jpg-large.jpeg

 

 

Le twitt

Il est signé Baptiste Gros. Le sprinter de HSN affiche une grande lucidité et une réelle franchise après son week-end norvégien. « Premier chrono, première déception : je passe largement à côté de mon objectif (prendre un des deux tickets pour la coupe du monde », écrit-il sur son site web. Le calendrier est pauvre en rendez-vous et, il le reconnaît, il n’a plus qu’une seule chance début février d’entrer sur le circuit. On lui souhaite.

Du coup, enchaîne-t-il, aux deux FIS de Beitostolen, un 15km libre et un Ko sprint classique, il a « couru sans objectifs ni grandes ambitions, avec juste l’idée d’accumuler quelques sensations en  course. »

Mais l’Annécien d’ajouter : « Si je devais décrire mon ski de cette semaine en seulement quelques mots, je dirais: peu dynamique, court et raide. Bref un beau cocktail pour être totalement inefficace sur une piste de ski de fond. »


 

Capture-d-ecran-2012-11-19-a-08.06.42.png

 

Le Post

Sans commentaire… mais avec beaucoup de commentaires.

Capture-d-ecran-2012-11-19-a-08.16.35.png

 

Le chrono

Hier, en Suède, les filles de l’équipe de France ont réalisé un chrono à Idre.Le soir, Marie-Laure Brunet ne cachait pas sa satisfaction : « Aujourd’hui j’ai fait un chrono avec les Tchèques, les sensations étaient bonnes, 18/20 au tir…! Le prochain sera pour de vrai ! » 

  

La course (1)

A Muonio (Finlande), le week-end a commencé avec deux épreuves de sprint classique, une technique qui laissait supposer une domination d’Alexey Poltoranin (Kaz) chez les hommes et de Justyna Kowalczyk (Pol) chez les dames.

Vendredi, Poltoranin a montré qu’il était bien en forme, ainsi que ses coéquipiers Chebotoko et Volotka qui ont su conquérir les deux autres marches du podium. Tir groupé donc pour le Kazakstan. 

 

Kowalczyk a rempli son contrat de justesse, devant une impressionnante Mona-Lisa Malvalehto (Fin), qui a effectué un incroyable flash-back dans la dernière partie de la course. Une photo-finish a séparé les deux femmes.

 

De quoi titiller l’orgeuil de la skieuse. Le samedi, elle a décidé d’envoyer un signal fort et a littéralement dominé le 5 km style classique, avec 30 secondes d’avance sur la Russe Julia.

Poltoranin a effectué un rappel sur scène, sous les applaudissements du public. Il remporte le 10 km, devant Lucas Bauer (Tch) et Jens Filbrich (All).

 

La course (2)

Pendant ce temps, à Bruksvallarna, en Suède, Daniel Richardsson et Emma Wiken qui étaient chez eux, ont brillé respectievement dans un 10 et 5 km en style classique.

Vendredi, Richarsson a prouvé, s’il en était besoin, qu’il était l’un des maîtres de la discipline. Markus Hellner, qui lui a montré ses progrès dans cette technique, était à 5 secondes du vainqueur.

Emma Wiken a pour sa part créé la surprise. A 23 ans, elle prive Charlotte Kalla d’une victoire… à deux secondes près.

Le lendemain, en style libre, Johan Olsson a gagné le 15 km, devant Richarsson et le Canadien Ivan Babikov, tandis que Charlotte Kalla prenait sa revanche.

Enfin, dimanche, il était temps pour Ida Ingemarsdotter de faire entendre sa petite musique. Elle s’offre la finale du sprint, devant la Canadienne Chandra Crawford et la Slovène Katja Visnar. Charlotte Kalla a chuté.

 

Chez les hommes, le troisième Suèdois du week-end s’appelle Teordor Petersen.

 

Le voyage

Tandis que les skieurs français ont pris le chemin du Grand Nord pour les premières épreuves de la saison 2012-2013, un Jurassien vient de s’envoler pour le Grand Sud. Direction l’Océanie pour Etienne Daille. Le vainqueur du classement général de la coupe du monde de slalom en kayak a pris l’habitude de passer l’hiver en Australie où il peut profiter des meilleures conditions pour s’entraîner.

 

La phrase

 Lasse Ottesen est directeur de course pour la coupe du monde de combiné nordique. Alors que l’équipe de France s’est envolée hier, avec Jason Lamy Chappuis, pour Lillehammer, il vient d’accorder une interview au site officiel de la FIS. A la question, à quelle étape l’ancien compétiteur que vous êtes souhaiterait participer ?, il a répondu :

« Je ne peux pas citer un événement en particulier, car ils ont tous des charactéristiques uniques et spéciales. Toutefois, cette année, Seefeld (Autriche) fêtera son 10e anniversaire comme organisateur d’une coupe du monde de combiné nordique. C’est un point de repère important, tout comme Chaux-Neuve (FRA) qui a mis en place une nouvelle organisation pour améliorer l’ambiance déjà grande, avec 10 à 15 000 spectateurs. »

Référence à Nordic Evenements qui a été créé pour porter cette manifestation, avec le concours des bénévoles de l’ASNI.

Capture-d-ecran-2012-11-19-a-09.06.31.png


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade