2e du Tour de Chine, Elodie Bourgeois-Pin vise les longues distances

ElodieBP-copie-1.jpgTout juste rentrée de Chine où elle a pris la seconde place du classement général, Elodie Bourgeois-Pin se dit « très contente ». La Jurassienne du team Savoie élite nordic vise désormais le circuit français des longues distances.

Elodie, pensiez-vous rentrer du tour de Chine avec une deuxième place au général ?
Franchement, j’y allais pour la première fois avec l’objectif de faire de bonnes performances. Je finis deux fois troisième lors du prologue et du sprint et gagne la Vasaloppet chinoise de 50 km. Je suis très contente car je savais que des Scandinaves étaient au départ. Et avec elles, il faut toujours s’attendre à des concurrentes sérieuses en classique.

Justement, comment s’est construite cette victoire sur ce 50 km classique ?
Je me sentais bien malgré un parcours plutôt difficile avec une longue partie plate le long d’un lac et le reste de la boucle très vallonné. Les conditions étaient compliquées aussi avec du froid très sec et une neige abrasive. Je gagne en 2h50, c’est dire si on glissait mal… Mais gagner cette épreuve m’a réellement fait plaisir, bien plus que de bien figurer sur les autres étapes.

La coupe du monde, c’est fini pour moi”

Grâce à ce brillant résultat, pensez-vous retrouver le circuit de la coupe du monde en ce début d’année ?
La coupe du monde, c’est fini pour moi, il faut être objectif. Je n’ai pas été à la hauteur lors d’une course en coupe d’Europe qui aurait pu me permettre de retrouver le circuit mondial et en partant faire le tour de Chine, j’ai perdu tout espoir de remonter en coupe du monde. C’est décevant mais il est peut-être tant pour moi de passer à autre chose, de préparer ma reconversion aussi.

Quels sont désormais vos objectifs ?
Je vais tenter de briller sur le classement général des longues distances françaises. Je serai à Bessans pour le marathon dimanche, ensuite à la Foulée blanche, à la Transjurassienne en skating et enfin au marathon de l’Engadin en Suisse. J’espère aussi pouvoir m’organiser pour faire la Birkebeiner ou la Vasaloppet mais on verra ça…