32e victoire pour l’orgueilleux Martin Fourcade

 Martin Fourcade, déçu de son individuel ce mercredi, a signé une 32e victoire en coupe du monde. Et s’est surtout parfaitement lancé dans cette nouvelle saison.

 

Avec son dossard rouge de vainqueur du globe de la spécialité l’an passé sur les épaules, Martin Fourcade tenait à effacer des tablettes son individuel catastrophique. Il est parti pied au plancher dans ce sprint qu’il a remporté l’an passé. Mais c’est son frère Simon qui prenait le premier les rennes de ce sprint suédois avec un 5/5 face aux cibles. Il était délogé par son frère Martin, très offensif sur la piste et auteur lui aussi d’un bon 5/5.

 

Ni le champion olympique de la discipline Ole Einar Bjoerndalen qui sortait une balle sur son coucher, ni Emil Svendsen ne modifiait le leadership à ce moment là. Encore moins Johannes Boe, le plus rapide du circuit mais pas le plus adroit avec quatre erreurs.

 

Quentin Fillon Maillet

Quentin Fillon-Maillet a trop tourné pour espérer meilleur classement.

Arrivé en leader au 2e tir, Simon Fourcade voyait ses deux dernières balles s’écraser à côté de la cible… Quentin Fillon Maillet, une faute au coucher, affichait une belle forme sur la piste mais sortait deux balles de plus au debout.

 

Simon Fourcade a parfaitement lancé son sprint avant de sortir deux balles au debout.

Simon Fourcade a parfaitement lancé son sprint avant de sortir deux balles au debout.

 

Le temps de référence était alors toujours détenu par Martin Fourcade qui sortait un tir supersonique pour s’envoler vers une victoire voire un podium plein d’orgueil après son individuel râté. 

Ondrej Moravec signait lui aussi un 10/10, faisant de lui un sérieux rival même s’il affichait 26 sec de retard en 2e position, très vite repris par Evgeni Garanichev. Jean-Guillaume Béatrix figurait dans le top 10 à l’issue du coucher pendant que Martin Fourcade creusait les écarts et marquait les esprits de ses adversaires. Finalement, le biathlète prenait la 20e place avec 8/10. 24e à 1″32 min, Simon Fourcade reste placé pour la poursuite. Quentin Fillon-Maillet prend finalement la 43e place. Simon Desthieux entre de justesse dans le top 60 après une course délicate. A noter qu’Alexis Boeuf, malade, n’a pas pris part à la course.

 

 

Le résultat du sprint

 

Photo de une : Christian Manzoni – IBU

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.