3e médaille d’or pour Darya Domracheva, Anais Bescond 11e

Sochi_Biathlon

 

Elle est la Martin Fourcade du biathlon : la Bélarusse Darya Domracheva a décroché sa troisième médaille d’or sur la mass-start de Sochi à l’issue d’une course menée de bout en bout.

 

L’équation d’une mass-start est simple : 12,5 km, quatre passages devant les cibles et une bagarre souvent haletante entre la crème de la crème du biathlon mondial… Et cette course en départ groupé olympique n’a pas dérogé à la règle. Tora Berger, Anastasiya Kuzmina ou Darya Domracheva, leaders du classement de la spécialité, font figure de favorites. La double championne olympique bélarusse peut ajouter une nouvelle médaille à sa fabuleuse collection mais la Norvégienne et bien d’autres veulent aussi briller sur la plus prestigieuse des courses olympiques : Gabriela Soukalova, Sélina Gasparin ou encore la seule Française en lice Anaïs Bescond, en l’absence de Marie Dorin-Habert, grippée.

Sur une neige molle et brassante qui n’est pas pour avantager la Jurassienne, le peloton s’étire dans la nuit russe sur un rythme tranquille et Tora Berger chute dans la première descente, prise dans une fausse trace… Le premier tir couché ne permet pas de faire un écrémage mais Darya Domracheva, championne du monde en titre, prend un peu d’avance sur le reste de la troupe. Supersonique sur la piste, la Bélarusse fait le sans faute tout comme Soukalova et Anaïs Bescond qui ressort dans les skis de la Tchèque, de Makarainen et de Sachenbacher tandis que Tora Berger est en perdition sur le Laura center… Sa chute est finalement loin d’être anodine.

 

Triplé historique pour Darya Domracheva

 

Le premier tir debout ne pose pas de problèmes à la reine de ces JO qui assure son 5/5 qui ressort du pas de tir avec une quinzaine de secondes d’avance sur Gabriela Soukalova et près de 30 sec sur Evi Sachenbacher… La grande perdante de ce troisième passage face aux cibles est malheureusement Anaïs Bescond, qui visite trois fois l’anneau de pénalité ; trop pour espérer un podium olympique. Dommage…

Devant, le titre olympique se jouera finalement entre la Bélarusse et la Tchèque sur le juge de paix de l’épreuve : le quatrième tir. Domracheva sait qu’elle a sa troisième médaille d’or dans le viseur, et une pénalité possible… Elle sort une balle mais Soukalova aussi alors que Makarainen et Sachenbacher s’installent face aux cibles. C’est la Finlandaise qui craque, laissant l’Allemande mais également Echkoff et Gregorin lutter pour la médaille de bronze.

La compagne d’Ole Einar Bjoerndalen s’envole vers un historique troisième titre olympique ! Historique ! Gabriela Soukalova se couvre d’argent alors que la jeune Norvégienne Tyril Echkoff décroche le bronze à l’issue d’une course pleine (19/20). Distancée, Anaïs Bescond, sûrement très déçue, enlève une belle 11e place (17/20). Elle sera au rendez-vous du relais mixte et du relais dames…

Le classement de la mass-start

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.