41 mesures pour aider les athlètes de haut niveau

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Création d’un contrat à durée déterminée spécifique, rapprochement avec le monde de l’entreprise, amélioration de la couverture sociale : un rapport a été remis mercredi au secrétaire d’Etat aux sports, Thierry Braillard. Il a été conduit par Jean-Pierre Karaquillo, cofondateur du centre de droit et d’économie du sport de Limoges.
Les 18 experts du comité de pilotage proposent « quarante et une préconisations », rédigées après avoir rencontré cent quatre-vingt-onze personnes (sportifs, partenaires sociaux, représentants des fédérations et des clubs, spécialistes du droit du travail et du sport, etc.). Il s’agirait de  protéger les sportifs de haut niveau ou professionnels pendant et après leur brève carrière.

©Hervé Hamon-MVJS

©Hervé Hamon-MVJS

 

Dans Libération : « Pour les sportifs de haut niveau, la mission Karaquillo propose d’améliorer la couverture sociale liée aux accidents. Certains n’ont en effet pas souscrit d’assurance et «sont dans la difficulté en cas d’accident sportif grave». Autre piste: mieux cibler les aides de l’État et des fédérations, pour se concentrer sur les sportifs qui ont le plus besoin d’un soutien financier. Ces aides représentent une enveloppe annuelle de 9 millions d’euros et concernent 3 000 sportifs. »

Le rapport préconise aussi la création d’un fonds dédié aux sportifs de haut niveau et alimenté par du mécénat d’entreprise, et donc des fonds privés.

Enfin, les rapporteurs évoquent, note La Croix, la création d’un véritable contrat du travail à durée déterminée spécifique aux sportifs et entraîneurs professionnels.

 

Photo : ministère des sports.

©Hervé Hamon-MVJS

 

Le rapport relève, note enfin Le Monde, que certains athlètes « se trouvent en situation matérielle ou sociale précaire ». Libération rappelle que «4 sportifs de haut niveau sur 10 gagnent moins de 500 euros par mois». Selon le texte, il y a en France 6 581 sportifs de haut niveau (qui ne sont pas tous professionnels, mais souvent amateurs)*, 6 500 sportifs professionnels et 1 300 entraîneurs professionnels. Pour certains, M. Karaquillo a évoqué «des situations dramatiques».

* Parmi ces derniers, 59% sont en formation, 36% ont un emploi, 3% sont chômeurs et 0,17% perçoivent le RMI ou le RSA.

Photo : Agence Zoom

A LIRE AUSSI1 sur 1A LIRE
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.