48e Mara : Bogdanov et Chopard-Lallier victorieux

SKI DE FOND – Le Russo-Suisse Evgeny Bogdanov et la Mortuacienne Céline Chopard-Lallier ont remporté la 48e édition de La Mara disputée dans des conditions d’ensoleillement et d’enneigement parfaites.

 

Déjà sur le podium du 25 km libre ce samedi, Evgeny Bogdanov s’est imposé ce dimanche sur La Mara, 48e édition du nom. Entre les Rasses et les Cluds, sous un magnifique soleil et sur un tracé largement enneigé offrant un superbe panorama sur les Alpes, le Russe de Lausanne a imprimé un tempo élevé d’entrée de jeu sur ce marathon de ski de fond disputé en style classique.

Mais aujourd’hui, comme lors d’une fameuse édition qu’il avait disputée en double poussée sur une cheville (l’autre étant strappe suite à une entorse), Bogdanov a utilisé des skis de skating pour signer sa deuxième victoire en Suisse.

« J’ai beaucoup travaillé la double poussée et aujourd’hui, grâce à de très bons skis, j’ai pu faire la différence sur Retto en fin de course », détaillait le vainqueur, ravi d’avoir « skié dans des conditions aussi magnifiques. » Sans le savoir, Bogdanov réglait d’ailleurs le problème phare de cette Mara : le fartage. En effet, les -7°C matinaux ont vite fait place à des températures très clémentes, voire douces, entraînant un changement de neige important.

Son dauphin du jour, Retto Hammer s’est employé pour rester au contact en début de course puis sauvé sa deuxième place, menacée par le retour de Guillaume Lalevée. « Avec ce podium, je remporte le classement général de la Swiss loppet cup avant la dernière épreuve dimanche prochain à l’Engadine », se réjouissait le fondeur du canton de Berne.

Derrière les deux Suisses, Guillaume Lalevée a fait deux courses en une. Après avoir préparé ces skis au dernier moment compte-tenu du froid matinal, le Vosgien a grappillé du terrain en fin de course sur cette Mara 2018 : « C’était une de mes pires Mara en termes de stress lié au fartage, expliquait-il une fois la ligne franchie. J’ai alterné entre des parties avec une super accroche et une bonne glisse et d’autres où j’étais complètement planté et où je bottais… Il m’a manqué une dernière bosse pour revenir sur la tête. Mais je me contente de ce podium car je me suis vu 4e ! »

Une première pour Chopard-Lallier

Les femmes n’ont pas échapper à la terrible équation technique du jour. Céline Chopard-Lallier, venue en voisine de Morteau, a « galèré comme tout le monde. J’ai un peu subi cette course que j’ai trouvée très dure compte-tenu de l’évolution de la neige », précisait la fondeuse du team nordique Crédit Agricole Franche-Comté. Après sa 2e place l’an passé derrière Nicole Donzallaz, Chopard-Lallier signe donc sa première victoire sur La Mara.

Loin derrière la Franc-Comtoise, Karin Weltert, partie en skis skins, est venue cueillir une belle deuxième place : « La moitié de la course s’est vraiment passée mais sur la fin, la neige était trop humide et mes skis glissaient beaucoup moins et ont même glacé. Mais je suis très contente de ce podium. »

Léa Zambaux, collègue de team de Céline Chopard-Lallier, prend la troisième place du jour. « J’ai fait ma petite vie sur cette course, le parcours était vraiment sympa à skier même si, comme beaucoup, j’ai pas mal botté ! »

 

Pierre Tichit devant Thomas Joly

Côté 21 km classique, c’est un spécialiste du genre qui s’est imposé. Le sociétaire de l’équipe de France Pierre Tichit, en répétition avec le 21 km du Samse national tour de La Féclaz, a en effet franchi la ligne d’arrivée en tête devant son compagnon d’échappée Thomas Joly.

« J’ai fait la différence sur une des dernières bosses en attaquant Thomas qui était parti en poussée », précisait le fondeur de Morteau, heureux de son succès.

Tous les résultats :

Télécharger (PDF, 15KB)

Télécharger (PDF, 25KB)

Télécharger (PDF, 17KB)

Télécharger (PDF, 38KB)

Photo : Nordic Magazine


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.