A Kuusamo, Sébastien Lacroix retrouve un tremplin qui lui a souri l’hiver dernier

 Demain s’ouvre la coupe du monde de combiné nordique à Kuusamo avec un concours par équipe. Le double champion du monde Sébastien Lacroix est impatient d’en découdre sur le tremplin où il a décroché le premier podium individuel de sa carrière l’hiver dernier. 

 

Sébastien Lacroix, comment vous-sentez-vous à quelques jours de la reprise de la coupe du monde de combiné nordique à Kuusamo ce week-end ?

Je me sens bien, nous sommes arrivés à Kuusamo mardi soir, et nous avons pu sauter jeudi. Je suis plutôt satisfait de ma séance car jusqu’ici je n’avais pas fait de bons sauts à Lillehammer. Du coup, je reprends confiance progressivement, et le fait que j’adore Kuusamo m’aide aussi beaucoup. Le tremplin me correspond particulièrement bien et j’ai aussi en tête le podium que j’avais fait l’année dernière (3e place, ndlr) !

 

Vous êtes en Scandinavie, notamment à Sjusjoen et Lillehammer depuis deux semaines. Comment sont les sensations sur la neige ?

Les sensations sont bonnes en ski de fond, mais c’est un peu dur de se faire une idée de mon niveau avant la première course. Même si j’ai plutôt bien skié sur le chrono que nous avons fait à Lillehammer.

 

La saison est longue et l’objectif sera en février”

 

Sébastien Lacroix aime le tremplin de Kuusamo.

Sébastien Lacroix aime le tremplin de Kuusamo.

Avez-vous pu travailler également le saut malgré l’enneigement faible à Lillehammer ?

En saut, j’ai eu du mal à retrouver mes sensations en Norvège, et nous avons que très peu sauté car le tremplin n’était prêt que ces deux derniers jours. Hier, ici c’était mieux, mais je ne suis pas encore au niveau que j’aimerais.

 

Pour revenir à la coupe du monde, tout commencera donc par une épreuve par équipes, l’une des rares avant Sochi… Ce n’est sans doute par pour vous déplaire ?

C’est un peu bizarre de commencer par un par équipe. Mais c’est sympa car ça permet de se mettre en route en étant tous sur le même objectif.

 

Dimanche aura lieu le premier concours individuel. Tous s’accordent à dire qu’avant de penser aux Jeux olympiques, il faudra bien démarrer la saison. Quels sont vos objectifs sur cette première ?

Comme je l’ai dit, je ne suis pas forcément encore totalement bien en tremplin, mais j’aime sauter ici et je pense que je peux m’en sortir. Après je ne pense pas qu’il faille être au top dès demain, car la saison est longue et l’objectif sera en février, alors si je ne commence pas la saison par un podium, ça ne serra pas grave, j’aurai le temps de me préparer et hausser le niveau afin d’arriver en forme au JO.

 

Photo Agence Zoom –


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.