Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

A Ruka, c’est parti pour les fondeurs

SKI DE FOND – En fin de matinée, les fondeurs s’élanceront pour un sprint classique à Ruka. La première épreuve d’un hiver olympique.

 

 

La coupe du monde de ski de fond débute ce vendredi 24 novembre. Le mini-tour de Ruka, en Finlande, s’ouvrira dans quelques heures avec un sprint classique.

Chez les dames, c’est la Norvège qui fait figure de favorite. Il faut dire qu’elle n’est pas très généreuse quand il s’agit de distribuer les meilleures places. Ces sept dernières années, elle a remporté à chaque fois le classement général des trois jours qui ouvre la saison. Marit Bjoergen a gagné lors des cinq premières éditions (2010-2014), Therese Johaug  a triomphé en 2015 et Heidi Weng a récupéré le titre la saison dernière. Cette domination s’est même étendue aux autres places du podium. Seules la Suède (3), la Pologne (2) et la Finlande (1) ont également réussi à se distinguer.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Bien sûr, elles sont quelques-unes à vouloir mettre fin à cette hégémonie, ne serait-ce que le temps d’une épreuve. La dernière athlète non-norvégienne à avoir décroché une victoire à Ruka est la Polonaise Kowalczyk. Stina Nilsson pourrait lui succéder. Lors du sprint classique de Dramenn, le dernier en date, elle avait devancé la Finlandaise Krista Pärmäkoski et sa compatriote Hanna Falk. En 2016, c’est également elle qui avait brillé dans le même exercice et sur la même piste.

A Ruka, seule la Bressaude Delphine Claudel, dossard 53, représentera la France dans l’épreuve du jour.

La Suisse, elle, comptera sur Nathalie Von Siebenthal (que l’on peut retrouver dans le n°24 de Nordic Magazine, Laurien Van der Graaff et Nadine Faehndrich.

 

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Alex Harvey (CAN), Jessica Diggins (USA), Federico Pellegrino (ITA) (Photo : Modica/NordicFocus)

 

Chez les hommes aussi, la Norvège est omniprésente sur les tablettes. Martin Johnsrud Sundby, vainqueur de la coupe du monde l’hiver dernier, s’est adjugé les quatre dernières tournées (2013-2016). Deux autres étaient revenues à Petter Northug Jr. Victorieux en 2011 et 2012, l’enfant terrible sera absent ce week-end.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

A Drammen, dernier exercice similaire à avoir été couru en coupe du monde, huit des dix premières places étaient occupés par leurs compatriotes, d’Erik Brandsdal à Emil Iversen, en passant par Johannes Hoesflot Klaebo, Sondre Turvoll Fossli… Seuls le Russe Sergey Ustiugov et le Canadien Alex Harvey (à retrouver lui aussi dans le n°24 de Nordic Magazine) avaient pu apporter un peu de mixité.

L’an dernier, à Ruka, c’est Paal Goldberg qui l’avait emporté, devant Calle Halfvarsson.

Le meilleur tricolore avait été Baptiste Gros. Tout à l’heure, avec son dossard 36, il évoluera au milieu des autres Poneys de Cyril Burdet. Les chevaux de course tricolores joueront, eux aussi, leur partition. Seront engagés : Maurice Manificat (dossard 10), Lucas Chanavat (19), Jean-Marc Gaillard (24), Richard Jouve (39), Renaud Jay (40), Alexis Jeannerod (90), Damien Tarantola (99).

Le Suisse Dario Cologna sera là, lui aussi, avec son dossard 23. Selon La Tribune de Genève, le Grison est en forme. Il « se donne une note de cinq et demi (sur six) à l’heure d’évaluer la qualité de sa préparation pour cette saison olympique », répète le quotidien.

Outre Cologna, Swiss-Ski mise sur le Grison Jason Rüesch, qui a pris une place prépondérante dans la belle 4e place du relais 4 x 10 km aux Mondiaux de Lahti, et sur le Vaudois Jovian Hediger qui avait signé un top 10 lors du sprint classique de Ruka, il y a un an.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2017/11/2018CC2176QUA.pdf »]

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2017/11/2018CC2178QUA.pdf »]

 

Photo : Nordic Magazine

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

 

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Les prochains stages de l'équipe de France de ski de fond auront lieu en Norvège, au mois d'août. L'occasion pour les Bleus de remettre...

Ski de fond

Ce dimanche, Matis Leray a remporté la course de 30 kilomètres des Trails de la Vanoise, à Pralognan.

Ski de fond

11:05. Retraitée du monde du ski de fond depuis le printemps, la Norvégienne Therese Johaug n’a pas pour autant complètement arrêté le sport. Grande...

Ski de fond

Pour Nordic Magazine, Alexandre Pouyé, nouveau coach des fondeuses féminines de l'équipe de France, revient sur le stage de Tignes (Savoie).

Ski nordique

Aujourd'hui entraîneur des Italiens, l'Allemand Markus Cramer milite, dans un entretien à la NRK, pour un retour des athlètes russes. Sans eux, il redoute...

Ski de fond

Thibaut Chêne, qui a pris la tête des sprinteurs de l'équipe de France de ski de fond au printemps, fait le bilan du stage...

Ski de fond

A compter de ce 1er juillet, le constructeur Ford devient partenaire automobile de l'équipe nationale suédoise de ski de fond.

Ski de fond

Ski de fond : « Je ne voulais pas me retirer en étant dégoûté du ski de fond », avoue Théo Deswazière Il y a...