A Seefeld, Jason Lamy Chappuis voit le Globe s’envoler

Alors qu’il pouvait de nouveau jouer le classement général de la coupe du monde après son bon début de saison, Jason Lamy Chappuis a abandonné dans la première manche du Seefeld triple (5 km). Et ne marquera aucun point ce week-end quand, dans le même temps, Eric Frenzel a signé une éclatante victoire devant les Norvégiens Schmid et Riiber. Résultats très mitigés pour les autres Français qui restent en course pour l’épreuve de samedi. 

 

C’est parti pour le Seefeld triple, un rendez-vous majeur de la saison de coupe du monde. Au programme : trois courses en trois jours avec un concours de saut suivi, ce vendredi d’un 5 km, ce samedi d’un 10 km et enfin dimanche deux sauts suivi d’un redoutable et redouté 15 km sur le parcours autrichien (en fonction des conditions climatiques). Les écarts de cette première journée seront ensuite repris avant le concours de saut de samedi et ainsi de suite…

Après un concours de saut délicat pour les Français, Eric Frenzel paraissait le mieux placé pour briller aujourd’hui même si l’enjeu pour les combinés était de terminer absolument dans le top 50 du jour pour continuer le mini-Tour autrichien. Chaque jour, 10 concurrents seront éliminés pour ne conserver que les 30 meilleurs dimanche.

Schmid Frenzel Riiber

L’Allemand Frenzel devant les Norvégiens Schmid et Riiber.

Ce 5 km s’est déroulé à vitesse grand V. Le tandem Steindl – Riiber a bien réussi à conserver une marge de 20 sec sur  les poursuivants emmenés par Eric Frenzel. Riiber se retrouvait seule en tête après la chute de son compagnon d’échappée. A moins d’un kilomètre de l’arrivée, Frenzel accélérait, emmenant sur son porte-bagages Jan Schmid, puis revenait sur le leader et le dépassait. Derrière eux, Alessandro Pittin pointait au 4e position alors que Jason Lamy Chappuis semblait dans un très mauvais jour.

 

Eric Frenzel s’imposait finalement devant Jan Schmid et Jarl Magnus Riiber, auteur de son premier podium en coupe du monde à même pas 18 ans ! Le meilleur Français du jour est François Braud 18e. Maigre consolation dans le camp tricolore, les cinq combinés bleus se qualifient pour la suite de ce triptyque autrichien avec Maxime Laheurte 26e, Sébastien Lacroix 43e, Nicolas Martin 46e et Geoffrey Lafarge 48e qui entrent tout juste dans le top 50.

 

Le résultat du 5 km

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.