Adrien Backscheider : « Je m’éclate aussi en vélo, kayak, escalade… »

A tout juste 21 ans, Adrien Backscheider s’affiche comme un solide espoir du fond français. Le Vosgien de Gérardmer, membre de l’équipe de France -23 et du Rollerski racing team qui rêve des Jeux olympiques est aussi un passionné de… jardin.

 

 

– L’été en trois mots pour vous, c’est ? 

Entrainement, copains/barbecue, jardin

 

– Période estivale rime souvent avec préparation physique. Où en êtes-vous sur ce point précis ? 

Tout ce passe bien j’ai réalisé du travail de qualité et je sens que je progresse. J’ai eu un peu plus de mal à récupérer pendant ces chaudes journées de juillet (vivement l’hiver  )

 

– Ski-roues, musculation, trail, course à pied, vélo, VTT… Quelle activité préférez-vous et pourquoi ? 

Je prends beaucoup de plaisir dans tous ces sports… J’adore le rollerski et m’évader sur mes petites routes vosgiennes préférées. Je m’éclate aussi en vélo, en course à pied en kayak, escalade…

 

 

 

– Votre destination préférée pour l’entraînement estival ? 

Les Vosges, cela va de soi voyons !!!

 

– … et pour les vacances ? 

Un voyage dépaysant

 

– En matière de télé, vous êtes : L’amour est dans le pré, Secrets d’histoires ou Fort Boyard ? 

J’ai jamais beaucoup regardé la téloch mais Fort Boyard est l’émission incontournable que je regardais avec ma famille… Je me souviendrais toujours de l’émission de 2006 où les skieurs (Vittoz, Bailly, Darragon…) étaient invités.

 

– Etes-vous en mode solo à l’entraînement ou au sein d’un team ou d’un groupe de copains ? 

Entre les stages FFS avec l’équipe j’aime bien m’entraîner seul ou accompagné d’amis skieurs ou pas. L’émulation est très importante mais j’aime aussi être seul pour me retrouver

 

– A part vous entrainer, vous faites quoi l’été ? 

j’aime retrouver mes copains et passer du temps dans mon jardin

 

– Que n’oubliez-vous jamais dans la valise pour partir en stage ? 

du chocolat…

 

– En parlant de stage, quel pire colocataire avez-vous eu à fréquenter ? 

Baptiste Noel quand il me montre des trucs dégueulasses avant d’aller dormir

 

– … et le meilleur ? 

On s’entend tous bien et j’aime bien changer de collègue à chaque stage

 

 – L’exercice le plus difficile imposé par un coach ? 

Je râle des fois pour faire certain exos mais dans l’ensemble je suis sur la même longueur d’onde que Toz. Je sais ce qu’il faut faire pour réussir et qu’il faut passer par des séances plus dures que d’autres

 

Capture-d-ecran-2013-08-19-a-10.31.54.png – Quel livre de chevet lisez-vous en ce moment ? 

Les Chaussures italiennes. C’est ma mère qui me l’a conseillé

 

– Connaissez-vous un gros mot en Norvégien ? 

Drittsek 

et votre préféré en Français ? 

tête de hantz…

 

 

 

– Vous écoutez quoi sur votre MP3 en ce moment ? 

Le nouvel album des Daft Punk 

 

– Et sur YouTube, c’est quoi le clip qui tourne en boucle ? 

Thrift shop

 

 

 

– En été, vous êtes plutôt moules-frites ou poulet-frites ? 

Steak-patates rôties-haricots  

 

– Quels vos objectifs de l’automne… 

continuer de faire de la qualité à l’entrainement et respecter la progression que je me suis fixé

et ceux de cet hiver ? 

prendre un ticket pour les Jeux 

 

– Quelle question n’avez-vous pas aimé ? 

celle des gros mots…

 

– Et celle à laquelle vous auriez souhaité répondre ? 

Quelle boisson j’aime prendre après l’entrainement