Alban Gobert : « Beaucoup d’ambitions pour le HSNT »

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI – Quatre questions à Alban Gobert (à droite sur la photo), manager du Haute-Savoie nordic team après la signature du nouveau partenariat avec le groupe Amer sport pour les trois prochains hivers.

 

 

 

Le HSNT se trouve désormais au départ d’une nouvelle aventure avec également beaucoup d’ambitions pour cette équipe ?
Oui clairement beaucoup d’ambitions. Aujourd’hui est un jour important qui concrétise une année de négociation pour trouver un partenariat satisfaisant pour tous. On aura une nouvelle tenue certes mais aussi une nouvelle exposition, une nouvelle médiatisation pour toute l’équipe. On est fier et heureux de ce partenariat pour l’avenir de notre équipe, de notre sport et de nos athlètes.

Lors de la présentation officielle, l’accent a été mis sur les différentes missions de l’équipe. L’accompagnement et le soutien sportif et extrasportif sont des valeurs fortes à vos yeux ?
On a d’abord ce rôle de créer des passerelles sportives pour permettre aux athlètes de toujours rebondir et de ne jamais se retrouver seul dans la nature, à aucun moment. Et ce, qu’ils soient en équipe de France, hors équipe, sur les longues distances ou sur des sélections, sportivement, nous tenons à cet accompagnement. On fait également au quotidien un accompagnement mental, logistique, matériel et travaillons sur toute la stratégie de communication et de partenariat de nos athlètes. C’est avant tout une aventure humaine plus que sportive finalement.

Est-ce compliqué de faire exister une telle aventure ?
C’est financièrement difficile. On veut contribuer à l’évolution du nordique. S’il évolue, nous évoluerons en même temps. Maintenant, trouver de l’argent reste compliqué, comme ça l’est pour tout le monde je pense. Mais c’est aussi pour cela qu’on met en place toutes ces actions, pour faire valoir les belles valeurs du nordique, montrer qu’il peut apporter beaucoup de choses positives à des entreprises privées ou institutionnelles.

Cet hiver, on aura donc droit à un “affrontement” entre deux grosses écuries : le team Gel Rossignol et le HSNT sous les couleurs Salomon. De belles bagarres en perspective ?
Oui, les bagarres étaient déjà là avant. Depuis deux saisons, on considère les courses longues distances nationales et internationales comme un axe de haut-niveau à part entière dans la droite ligne du boulot effectué par les comités et les clubs. Vis-à-vis du team Rossignol, ils ont pris de l’avance sur la professionnalisation de l’équipe, c’est très bien. C’est une bonne chose pour nous aussi d’avoir des concurrents de cette hauteur mais c’est certain que sur les skis, on ne donnera pas notre part au chien.

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.