Alpin : le coup d’envoi est donné en Autriche

1010496 74901061Un mot sur l’Alpin dont la coupe du monde débute ce week-end à Sölden, en Autriche : géant dames demain, à 9h45 et 12h45 et géant messieurs à 9h45 à 12h45. Le rendez-vous est important. A l’instar des fondeurs, aucun rendez-vous international d’envergure du type JO ou championnat à part cette World Cup où il faudra donc briller. Réflexion de Cyprien Richard, le vice-champion du monde de géant dans Le Dauphiné Libéré : « Il y a quand même un bel hiver à faire ».

En tout, note Ouest France, ils seront 17 Bleus (10 hommes, 7 femmes) à tailler des courbes sur le glacier du Rettenbach. 

De nombreux retours”

Ils retrouveront l’Autrichien Benjamin Raich, blessé au genou gauche en février. « Je me sens en forme physiquement et prêt à prendre le départ à Sölden », a déclaré “Benni” après l’entraînement, cité sur le site internet de l’ÖSV et repris par nos confrères de Libération. Il avait remporté la Coupe du monde de ski alpin en 2006.

Robbie Dixon et Jean-Philippe Roy retrouveront également la compétition. Rappel de l’Equipe : le premier avait été victime d’une commotion cérébrale après une chute, à Bormio, en décembre 2010. Le second s’était donné une déchirure ligamentaire au genou droit, un an plus tôt, et n’avait couru qu’à quatre reprises en Coupe du monde la saison dernière.

Notons aussi, dans la catégorie “retours”, la participation d’Anémone Marmottan chez les dames, la skieuse de Val d’Isère étant remise de sa fracture tibia-péroné de la jambe droite contractée en fin de saison dernière. 

Contrairement à ce qui était initialement envisagé, Jean-Baptiste Grange ne lancera pas sa saison lors du géant de Sölden, première manche de la Coupe du monde 2011-2012, le 23 octobre prochain. Afin de ne pas précipiter son retour, le skieur français, opéré d’une épaule fin mars, préfère reporter sa rentrée au slalom de Levi le 13 novembre. 

Nouveau chef en Suisse”

«  Je suis excité et surtout impatient d’en découdre. Une saison sans ski, c’est long », piaffe Didier Défago, dans La Tribune de Genève. Le champion olympique de descente a été blessé au genou gauche qui a cédé le 15 septembre 2010 sur le glacier de Zermatt.

Nouveauté de taille du côté de cette équipe de Suisse messieurs, insiste le site swissinfo.ch : la présence de Osi Inglin comme entraîneur en chef. Et d’analyser : «En place depuis ce printemps, le Schwyzois de 42 ans ne craint pas son baptême du feu: “Il y a de la pression, mais j’en étais conscient en acceptant ce poste. Nous sommes des Suisses et nous nous devons de monter sur des podiums en ski alpin”, a-t-il déclaré à Zurich, lors de la conférence de presse d’avant-saison de Swiss-Ski. Après l’ère Martin Rufener, à la tête de l’équipe de Suisse masculine pendant sept ans, Osi Inglin a décidé de jouer la carte de la continuité. “En vitesse, nous avons un groupe fort et je ne voulais pas faire de changements”, a-t-il relevé. »

> La sélection dames: Taïna Barioz, Adeline Baud, Anne-Sophie Barthet, Marion Bertrand, Anémone Marmottan, Jennifer Piot, Tessa Worley.
> La sélection messieurs: Gauthier de Tessières, Mathieu Faivre, Thomas Fanara, Thomas Frey, Thomas Mermillod-Blondin, Steve Missillier, Alexis Pinturault, François Place, Cyprien Richard, Adrien Théaux.