Anaïs Bescond raconte le tunnel d’Oberhof… avant Arçon

Anais ete

Sur son site, la biathlète jurassienne Anaïs Bescond raconte le stage qu’elle effectue actuellement à Oberhof, en Allemagne. « Notre première semaine était surtout composée d’entrainements en aérobie avec une seule séance spécifique, de la vitesse (hier), pour nous réveiller ! Demain on attaque le musculaire avec de l’endurance-force, mercredi [c’est-à-dire aujourd’hui, ndlr] de nouveau une séance dure, et ce week-end on remet ça à Arçon, qui nous accueille à nouveau, pour la deuxième et dernière session du Biathlon Summer Tour », raconte la nouvelle médaillée d’argent des Mondiaux à Khanty-Mansyisk, en Russie. 

La Morbelande a été impressionné par le fameux tunnel : « Les Allemands ne comptent pas leur dépenses, ils ont installés trois pas de tir, les uns à cotés des autres (l’un d’eux est couvert) et deux pistes de ski à roulettes, l’une de 4 kilomètres, l’autre de 5… N’empêche, ça fait beaucoup, mais il faut dire qu’ici il n’y a pas le droit de faire du ski-roue sur la route… ».

Elle sera donc dans le Haut-Doubs samedi et dimanche. Lors de la première étape, elle avait terminé 7e de la poursuite, mais elle avait aussi décroché une belle troisième position au sprint.