Anaïs Bescond tout sourire après Pokljuka

La Morberande a retrouvé le Jura ce début de semaine après sa 10e place sur la mass-start. De quoi envisager la reprise de la saison à Oberhof avec envie.

Capture-d-ecran-2012-12-18-a-14.06.31.png
Anaïs Bescond a encore progressé sur les skis. Reste maintenant à parfaire son tir pour figurer régulièrement dans les 10 (© Agence Zoom)

« C’est avec le sourire que je retrouve mes pénates. D’une part, parce que ça fait du bien de rentrer à la maison et, d’autre part, parce que je clos les courses de décembre par un top 10 ! » Anaïs Bescond est heureuse.
Après un été perturbé par des soucis de tir, “Nanasse” a retrouvé sérénité et précision sur le pas de tir tout en conservant son excellente forme sur les skis. 10e de la première mass-start de la saison à Pokljuka en Slovénie, la Jurassienne fait le point : « J’avais de bonnes jambes en ski et le tir, globalement, est bien meilleur que les deux hivers précédents. Forcément, il y a des fois où une ou deux balles de moins dehors auraient changé la donne (ok, même 3 ou 4, parfois…) ; mais c’est le sport, c’est du biathlon…et je peux encore m’améliorer. »
 

J’ai mouché Henkel sur la ligne !”

Le bilan du week-end slovène, qui la place à la 21e place du classement de la coupe du monde, laisse toutefois apparaître quelques erreurs derrière la carabine. Capture-d-ecran-2012-12-18-a-14.07.49.png

20e du sprint, 13e de la poursuite et 10e de la mass-start, Bescond est plutôt rassurée pour la suite : « Ma satisfaction à propos des deux compétitions de confrontation vient de mes derniers tours de skis. Malgré la bagarre contre des filles fortes, je les ai chaque jour « mouchées » ou « tapées » à l’arrivée (Shumilova les deux jours je crois, Grégorin la locale et Henkel sur la ligne hier, yes) ! Il y a deux ans, jamais je n’aurais été capable de battre quelqu’un dans un dernier tour ! Il y a du progrès.»
Avant de retrouver le circuit mondial, Anaïs se ressource à la maison en famille et avec ses amis. Elle rechaussera les skis le 30 décembre aux Tuffes pour un biathlon challenge. En attendant, « I wish you a merry christmas and an happy end of world !»

 

Anaïs Bescond à Ruhpolding début 2012 (© Agence Zoom)


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade