Anaïs Chevalier… dans La Maille du filet

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

CHRONIQUE – Tous les athlètes redoutent de tomber dans La Maille de son filet. Chaque jeudi, Clément Mailler ne les épargne pas quand il s’agit de leur poser les bonnes questions. Point d’échappatoire pour eux : ils doivent répondre. Victime du jour : la biathlète Anaïs Chevalier.

 

 

C’est fini les gars ! Plus de demandes en mariage, de posters nus sur les murs, de négligences, ou d’essayer de porter des choses ringardes ! Et sinon les autres filles sur le circuit elles sont comment ? La repartie de ma prise du jour a bien failli me retourner mes questions. Attention à vous, Anaïs Chevalier dans La Maille du filet.

  • Dans beaucoup de sports, les courses dames ne sont pas en même temps ni au même endroit que les hommes. Ce n’est pas le cas en biathlon, c’est bien ou nul ? 

C’est bien ! Un groupe de gars et de filles qui vivent toute l’année ensemble c’est plutôt sympa, il y a des échanges qui ne sont « pas très formels » mais intéressants.

  • Étant jeune tu avais des posters de qui sur les murs de ta chambre ?

J’avais Pauline Macabies, Sandrine Bailly, Raphaël Poirée, Simon Fourcade, Vincent Defrasne. J’en n’ai pas beaucoup et euh… (elle réfléchit) Si ! Anne-Lise Bailly aussi.

 

  • À partir de quel âge on les remplace par le calendrier des Dieux du Stade ?

(rires) Je n’ai jamais eu le calendrier des Dieux du stade ! Je l’ai offert à ma sœur, mais jamais pour moi ! (rires)

 

  • On les assume jusqu’à quel âge les posters ?

Je suis partie tôt de chez moi donc ils sont restés chez mes parents. Je suis partie à 16 ans, donc après je n’en avais plus… Mais il y en a encore chez mes parents.

 

  • Franchement, entre filles, vous regardez et critiquez pas mal les autres du circuit ?

Non… non je ne trouve pas ! Il y a des « miss potins », mais je ne suis pas une miss potins !

 

  • Dorothea Wierer par exemple ?

(rires) Doro j’ai vu ce qu’elle avait dit (ndlm : dans la dernière Maille du filet #17 avec Dorothea Wierer). Elle a dit qu’il y en avait qui ne prenaient pas soin d’elles (fous rires !)… Ouais c’est miss potin un peu Doro ! Elle en connaît plus que moi !

 

  • Plutôt d’accord avec Doro alors ? Certaines filles sur le circuit devraient prendre un peu plus soin d’elles ?

Quand j’ai lu l’interview j’ai essayé de penser à qui elle pensait (rires) ! Je suis d’accord avec elle ! Après il y a de tout et il y en a aussi où il faut arrêter… il ne faut pas trop en faire non plus. Mais oui il y en a certaines qui devraient faire un minimum d’effort.

  • Tes adversaires tu regardes plus leur façon de skier ou de s’habiller ?

Leur façon de se maquiller ! Très important !

  • Justement c’était ma prochaine question. À l’exemple de Wierer ou Koukalova, le maquillage en course c’est « too much » ?

Euh… (elle réfléchit) Tant que ça reste sur les yeux ça va, après quand ça va sur les lèvres et autre je trouve que ça fait un peu « too much » !

 

  • Et les Italiens qui portent tous des slips sous leurs combinaisons. Sexy ou ringard ?

Hahaha c’est ringard (fou rire) ! Ah non ça ce n’est pas possible !

 

  • Top 3 des beaux gosses du biathlon ?

Ah ça je n’ai pas le droit de le dire ! C’est censuré ! (rires) Non je n’ai pas le droit !

 

  • Depuis que tu es mariée, est-ce que tu reçois encore des demandes en mariage de la part de fans ?

Un peu moins. Mais j’ai toujours deux ou trois barjots quand même de temps en temps ! Ils essayent mais euh… ça nous fait rire. On partage ça avec les autres. Mais j’ai reçu une fois des lettres où je n’étais pas loin d’aller les apporter aux flics parce que ça devenait urgent ! Mais quand on reçoit par mail, je me dis que ça ne vole pas très haut.

 

  • Pourquoi les filles sont meilleures que les gars en tir ?

Haha (rires) ! Elle est assez horrible cette question ! On parle sport bien sûr hein ? … Alors pourquoi… j’en sais rien… (elle réfléchit) Parce qu’une fille avec une carabine c’est plus sexy alors il faut en profiter, il faut faire les choses bien !

  • Et enfin tu penses à quoi là tout de suite ?

Là tout de suite je pense à la question d’avant qui… (fou rire) qui était super mal tournée en fait ! Hahaha !

  • Ok bien joué je la prends pour moi !
Photo : Nordic Focus Photo Agency
Ski de fond, ski nordique, biathlon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.