Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Anaïs Chevalier : « Je ne sais pas à quoi m’attendre »

Anaïs Chevalier ira aux Jeux olympiques. A Hochfilzen, la biathlète avait participé en décembre à sa première coupe du monde… et elle avait marqué ses premiers points en individuel, avant de participer au relais. La fusée dauphinoise était lancée. Direction Sochi. Pour Nordic Magazine, elle analyse cette belle ascension.

 

Anaïs Chevalier, il y a seulement un mois et demi, vous découvrirez la coupe du monde à Hochfilzen. Et ce mercredi soir, vous apprenez votre sélection pour les Jeux olympiques ; vous réalisez ?
Tout va très vite ! Je ne réalise pas vraiment, c’est quelque chose que je regardais à la télé des étoiles plein les yeux, je ne connais pas l’ambiance qu’il peut y avoir. Je ne sais pas à quoi m’attendre, je réaliserai quand la flamme s’allumera j’espère !

Objectivement, imaginiez-vous, en ce début d’hiver, pouvoir participer aux Jeux olympiques ?
Objectivement non, il y avait du monde devant et des filles solides. Mais dans un coin de ma tête, bien sûr que j’y pensais ! Quel sportif ne rêve pas aux Jeux olympiques… ?

L'article continue sous la publicité
pub

 

Les relais sont les plus belles courses à vivre.

 

Certes vous avez « profité » du forfait de Marie Dorin-Habert, mais vous avez surtout fait votre place au sein du collectif français en participant à tous les relais. Que vous a apporté cette expérience collective ?
Je suis contente d’avoir su saisir ma chance et que l’encadrement m’ait fait confiance pour m’aligner sur les relais. J’ai beaucoup appris sur ces courses, sur le niveau qu’il faut avoir en tir et en ski. Les relais sont les plus belles courses à vivre, et ils apportent de la cohésion dans l’équipe.

 

Anaïs Chevalier

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

Maintenant que vous avez votre ticket en poche, reste plus qu’à aller chercher une médaille olympique, non ?
Les Jeux sont des courses spéciales, tout peut arriver ! La médaille sera un peu dure à aller chercher pour ma part, mais j’espère que j’obtiendrais mon ticket pour courir le relais et là… on peut rêver d’une médaille !

 

Photos : Vianney Thibaut/Agence Zoom

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

L'hiver passé, Sturla Holm Lægreid, 24 ans, a impressionné son monde, tenant tête jusqu'au bout de la saison à Johannes Thingnes Boe. Quelques semaines...

Biathlon

Cette semaine, Emilien Jacquelin, Antonin Guigonnat et Martin Fourcade se font plaisirs du côté des magnifiques paysages de la Toscane.

Biathlon

Après un hiver plus que moyen, la biathlète finlandaise Mari Eder a décidé de recruter un nouvel entraîneur et de s'entourer d'un préparateur mental.

Biathlon

La saison passée, la Norvégienne Tiril Eckhoff, 30 ans, a survolé la coupe du monde féminine de biathlon. Après un long chemin de dix...

Biathlon

L'équipe nationale d'Allemagne de biathlon pour l'hiver olympique vient d'être dévoilée. Kristian Mehringer et Mark Kirchner mèneront les groupes principaux.

Biathlon

Réduits à une seule journée et une seule épreuve, les championnats de France de biathlon des Contamines-Montjoie ont clôturé une saison particulière. Retour en...

Biathlon

16:13. Cette semaine, les biathlètes norvégiens commencent leur préparation en vue de l’hiver olympique qui débutera en novembre prochain. Si un rassemblement est déjà...

Biathlon

Le biathlète suédois Sebastian Samuelsson, 24 ans, s'est clairement positionné contre le choix de confier les Jeux olympiques 2022 à Pékin (Chine).