Anouk Faivre-Picon : derniers jours de repos à Pontarlier

Sur son site Internet (lien à droite de cet écran), la Pontissalienne revient sur son séjour dans le Vercors, aux côtés de Manon Lacatelli, après le stage d’Autrans, avec l’équipe de France féminine. «Dans le Vercors, Manon nous avait préparé de beaux itinéraires de VTT et de ski roue. Accueillies par une locale (Manon Locatelli est de Méaudres), c’est toujours plus facile.
Ce week-end, j’ai participé à deux courses en ski roue au pied de la chaîne des Aravis. Hier au Grand prix de la vallée du Bouchet (5, 5 kilomètres et 100 mètres de dénivelé) et ce matin à la montée du Chinaillon (7, 5 kilomètres et 360 mètres de dénivelé), sur un parcours qui emprunte le col de la Colombière.
Samedi je gagne devant Emilie Vina et dimanche je termine deuxième derrière elle. Hier c’est elle, aujourd’hui c’est moi… j’étais contente de me retrouver échappée avec Emilie ces deux jours, l’été nous avons l’habitude de nous retrouver et skier ensemble sur ce type de courses. Sur le week-end, malgré mes résultats, je crois que j’ai un peu manqué de fraîcheur.

Au soleil et à Pontarlier, du côté du Petit cours (photo S.Co.)

Cet après midi, j’ai pris le temps de rentrer de la Haute Savoie par le col de la Faucille et le Haut-Jura.
Après un cycle de trois semaines d’entraînement, je passe quinze jours à Pontarlier. Deux jours d’arrêt complet, puis reprise progressive de l’entrainement avant le stage de Super Besse et les Championnats de France. »