Anouk Faivre-Picon : 2h15 de ski-roue pour grimper le Galibier

Le stage de l’équipe de France féminine de ski de fond s’est déroulé en itinérance dans les Alpes. La Pontissalienne Anouk Faivre-Picon raconte sur son site ces quelques jours passés dans des paysages magnifiques et ponctués par l’ascension d’un géant des Alpes : le col du Galibier.

« La semaine dernière : itinérance à travers les Alpes. Avec l’équipe de France féminine, nous sommes parties d’Albertville pour rejoindre Embrun, par les cols de la Madeleine, du Galibier, de l’Izoard en traversant également les parcs nationaux du Queras et des Ecrins.
Nous n’avons pas franchi les montagnes à dos d’éléphants comme Hannibal en son temps. Nos montures étaient les suivantes : baskets, skis roues, vélo… du soleil, du dénivelé et le plaisir de retrouver le groupe.
Les pentes du Galibier en ski roues, comment résumer cette ascension ? Un paysage à couper le souffle, le grand air de la montagne et les premiers signes du printemps au dessus de 2000 mètres. 2 heures et quart d’ascension… reste à voir vendredi si les cyclistes du Tour de France irons plus vite !»

En effet, il vaudrait mieux pour eux !

Photo : Laure Barthelémy,  Manon Locatelli, Coraline Hugues et Anouk Faivre-Picon au somment du col.