Anterselva : magnifiques Français, vainqueurs du relais

Ils sont fabuleux : Jean-Guillaume Béatrix, Alexis Bœuf, Simon et Martin Fourcade ont remporté avec la manière une magnifique victoire devant les Russes. Les Suisses, excellents 5e !

 

Capture d’écran 2013-01-13 à 17.19.29

Dans le lignée de ses collègues de l’équipe, Martin Fourcade a terminé le job à la perfection (© Agence Zoom)

 

Neige tombante, ciel couvert et brouillard sur les montagnes de la station d’Antholz-Anterselva : les conditions climatiques étaient un peu plus compliquées pour les garçons ce début d’après-midi que ce matin pour les filles.

 

Mais cela n’a guère dérangé les favoris de 4 x 7,5 km masculin. A commencer par les Russes de Shipulin ou la France de Simon Fourcade auteur d’un excellent premier relais pour lancer son équipe. 

Le Catalan passait le relais à Jean-Guillaume Béatrix à la 4e place à 10 secondes des Russes, Suédois et Tchèques.

 

Béatrix faisait l’effort pour revenir dans les skis de Ferry, Moravec et Ustyugov. Et brillait sur le pas de tir, repartant dans les Ustyugov, juste devant Ferry. Profitant des erreurs du Russe, le Français, loin d’être parfait avec deux pioches s’emparait du leadership devant Moravec et Ferry, visiblement supérieur aux autres sur la piste. Mais “Jean-Gui” ne lâchait pas le morceau et collait à ses basques jusqu’au passage de relais où Alexis Bœuf partait en compagnie de Soukup, Jonsson et Garanichev. 

 

Fabuleux Alexis Bœuf”

 

Les trois hommes de tête signaient un sans faute tandis que la Suède décrochait après un tour de pénalité… Sur la piste, le biathlète de La Féclaz ne se posait pas de questions et prenait les skis de l’excellent Russe. Ski dans ski et “balle dans balle”, commettant chacun une erreur au debout, le couple franco-russe ressortait du 6e tir avec 13 secondes d’avance sur les Tchèques, 36 sec sur l’Autriche et 52 sec sur le Bélarus. 

 

Plein d’audace et de talent, Alexis Bœuf attaquait Garanichev dans la longue bosse, prenant quelques mètres d’avance qui permettait à son leader Martin Fourcade de partir dans les meilleures conditions possibles, juste devant Dmitri Malyshko ; un superbe duel entre deux triple vainqueur d’épreuves consécutives, l’un à Oberhof, l’autre à Ruhpolding !

 

Au coucher, le Catalan piochait deux fois alors que le Russe blanchissait les cibles très rapidement, prenant une poignée d’avance sur l’équipe de France. Derrière eux, Autriche et République tchèque se livraient un passionnant duel, se rendant coup sur coup.

 

Impressionnant Martin Fourcade”

 

Insolent de puissance sur la piste, Fourcade recollait, jaugeait son adversaire et attaquait quand bon lui semblait alors que le brouillard tombait sur le stade du Tyrol… Comme souvent, le tir debout serait juge de paix de ce magnifique mano a mano. Les deux biathlètes commettent deux fautes mais Fourcade repart plus vite.

Malyshko ne le reverra plus… avant la ligne d’arrivée.

Derrière, Tchèque et Autrichien passait complètement au travers ! Mais l’avance de Landertinger lui permettait de s’envoler vers un joli podium.

 

Martin Fourcade skiait relâché et sûr de sa force pour décrocher une deuxième victoire consécutive avec le relais tricolore. 

Décidément, malheureux en ski de fond rime aujourd’hui avec heureux en biathlon.

 

Classement

1- France en 1h13

2- Russie à 10 sec

3- Autriche à 1’18 min

4 – Suède

5 – Suisse


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade