Anterselva : rapides et précis, les Français remportent le relais sans trembler

 Martin Fourcade, Simon Fourcade, Alexis Boeuf et Jean-Guillaume Béatrix ont remporté le relais d’Anterselva au terme d’une course totalement maîtrisée. Avec seulement 4 pioches et un bon temps de ski, voilà de quoi envisager Sochi avec sérénité…

 

Dernier relais avant celui des Jeux olympiques de Sochi, dernière occasion de tester la configuration de ce par équipes où la France n’a pas encore décrocher de victoire cet hiver. Aujourd’hui, avec le dossard 6, Simon Fourcade (de retour en forme après un début d’hiver très compliqué), Alexis Boeuf (notre photo), Jean-Guillaume Béatrix qui vient de signer son premier podium en coupe du monde et Martin Fourcade, passé (un peu) à côté des sprint et poursuite composent le relais tricolore.

la course des dames a été annulée.

La course des dames a été annulée.

Après l’annulation de la course féminine en raison de l’épais brouillard ayant envahi le stade d’Anterselva, les hommes s’élancent sous les flocons de neige. Parfait face aux cibles, Simon Fourcade sort en tête après le premier couché, en compagnie de l’Italien Tachler et l’Autrichien Christoph Sumann. Au debout, le Catalan pioche deux fois et ressort dans les skis du Canada de Le Guellec et de la Norvége d’Alexander Os. De fait, Alexis Boeuf part avec le premier wagon de l’épreuve, à 3 sec de l’Allemagne et Norvège. Malgré deux pioches au couché, le biathlète de La Féclaz reste au contact d’Henrik L’Abbé-Lund et Andreas Birnbacher. Lors du tir debout, le Français prend un net avantage en signant un rapide 5/5, là où le Norvégien pioche deux fois et l’Allemand visite l’anneau de pénalité… Mais L’Abbé-Lund est très fort sur la piste et reprend 40 sec au tricolore visiblement exténué.

 

Béatrix parfait face aux cibles

 

Jean-Guillaume Béatrix entre en scène avec la 2e place provisoire derrière Martin Eng, qui doit sa place dans le relais norvégien à la non participation des cadors comme les frères Boe, Svendsen ou Bjoerndalen alors qu’il neige de plus en plus sur Antholz. Le “Norvégien” fait le job au couché malgré une pioche, et Béatrix signe carte parfaite. La Suède de Lindstrœm, revenue des profondeurs du classement, et l’Allemagne de Peiffer sont sur les traces du frenchi visiblement milite en glisse sur la piste perchée en altitude…

 

Martin Eng se troue au debout (deux tours) quand se présentent les outsiders : Jean-Guillaume Béatrix, toujours tip-top s’empare de la tête de course, suivi de près par Lindstrœm et Peiffer. Martin Fourcade s’élance du coup avec Carl Bergman et Simon Schempp, héros du week-end après ses deux victoires individuelles. Au couché, Français et Suédois tirent dans la même fréquence avec le même résultat parfait alors que Schempp puise deux balles de sa réserve…

 


Le duo franco-suédois compte alors 24 secondes de bonus avant le dernier des huit tirs de la compétition. Tous deux signent un superbe tir avec un léger avantage pour le numéro un mondial. Derrière eux, Simon Schempp assure la troisième place aux Allemands et son troisième podium en trois courses !

Au terme d’un finish de folie dont il a le secret, Martin Fourcade rejoignait la ligne d’arrivée en vainqueur et retrouvait ses copains du relais. Reste à faire la même chose à Sochi !

 

Le classement

 

Les vidéos

Le relais dames

Le relais hommes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.