Anterselva : une 5e place venue de nulle part

18e à l’issue du premier relais malheureux de Marine Bolliet prise dans la tempête sur le pas de tir, l’équipe de France (2 tours et 15 pioches) a finalement décroché la 5e place alors qu’elle jouait encore le podium avant le dernier tir…

 

Seul le biathlon peut réserver de tels retournements de situation. Alors que le relais français était on ne peut plus mal embarqué après la terrible déconvenue de Marine Bolliet au premier passage, les bleues se sont accrochées pour revenir dans la course.

Grâce ou à cause des terribles coups de vent sur le stade italien, la donne a été totalement redistribuée. Justine Braisaz puis Enora Latuillière, surprenante de régularité remettaient la France dans le coup.

 

Dalhmeier épatante

 

Devant, la Russie a longtemps fait course en tête avant de craquer dans le vent. Vainqueur, l’Allemagne a su elle tirer sa chance grâce au dernier relais époustouflant de Laure Dahlmeier, auteur d’un improbable 10/10 dans de telles conditions météo. La République tchèque de Domracheva et Vitkova signaient un nouveau podium après ses deux victoires tandis que l’Ukrainienne Semrenko déposait sa rivale russe dans la dernière montée. Anaïs Bescond ne pouvait revenir sur ses adversaires directes et se contentait, finalement, d’une 5e place honorable compte-tenu de la physionomie de cette course digne d’une loterie !

 

Le résultat du relais dames


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.