Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Antoine Gérard « surpris de réaliser de tels sauts »

COMBINE – Brillant ce week-end avec deux tops 5 sur les concours de Ruka, le jeune Vosgien commence la saison tambour battant. Et devrait être un des piliers de l’équipe alignée ce samedi lors du premier relais de la coupe du monde à Lillehammer.

 

Oui je suis très heureux, je me suis fait vraiment plaisir, j’espérais progresser mais je ne pensais peut-être pas atteindre ce niveau dès le début de saison !

 

  • Quel regard portez-vous justement sur vos prestations épatantes au tremplin comme sur la piste ce week-end en Finlande ?

Cela m’a surpris de réaliser des sauts qui me plaçaient aussi bien. Malgré tout j’ai eu un été difficile au tremplin, j’ai beaucoup travaillé et cela porte ses fruits maintenant, j’avais hâte d’attaquer la saison pour retrouver ses sensations qui me font me transcender en compétition. J’étais très impatient ce dernier mois, et je suis heureux d’être à mon meilleur niveau au bon moment. Après en ski, c’est forcément beaucoup plus facile en partant devant, je suis à mon niveau, et je pense avoir encore une petite marge, et pouvoir être encore plus en forme au fur et à mesure des compétitions.

 

Je trouvais ça énorme de jouer la gagne jusque dans les 500 derniers mètres.

L'article continue sous la publicité
pub

 

  • Il y a avait beaucoup d’envie de bien faire, de détermination sur votre visage tout au long du week-end. Et cet état d’esprit semble vraiment communicatif dans l’équipe de France…

Oui, on est très motivé, on sait qu’on est compétitif, et on a confiance en notre niveau, on a un groupe très fort, et ça nous permet aussi d’être sereins. L’ambiance est très bonne dans le groupe et on se soutient !

 

  • Personnellement, comment avez-vous vécu ce dernier tour de piste dimanche aux côtés des Rydzek, Frenzel, Laheurte, Irvonen ou Andersen ?

J’étais dans ma course mais en même temps, je prenais plaisir et je trouvais ça énorme de jouer la gagne jusque dans les 500 derniers mètres.

  • A Lillehammer, vous serez sans doute aligné sur le relais, le premier de l’hiver. Tous les espoirs semblent permis avec une telle forme et une telle densité au tremplin pour l’équipe ?

C’est sûr qu’on a une équipe forte, et en confiance, on se tire vers le haut, je pense qu’on nous attend davantage mais c’est très bien comme ça. Cela prouve qu’on est fort et c’est plutôt cool !

 

Photos : Rauschendorfer/Nordic Focus

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Combiné nordique

14:14. A 34 ans, Magnus Krog a décidé de mettre fin à sa carrière. On ne le verra donc plus en coupe du monde...

Biathlon

La Suède vient de dévoiler la composition de son équipe nationale pour l'hiver 2021/2022. L'ancienne fondeuse Stina Nilsson y figure.

Ski nordique

Le massif des Vosges est satisfait du parcours de ses athlètes durant l'hiver qui vient de se terminer. A l'international, il a brillé grâce...

Ski de fond

À seulement 20 ans, William Poromaa est l'un des fondeurs les plus prometteurs du circuit mondial. Nordic Magazine est parti à la rencontre du...

Biathlon

16:41. Les dirigeants de l’équipe des États-Unis de biathlon ont dévoilé, ce mercredi, la liste des athlètes retenus dans les groupes nationaux pour l’hiver...

Biathlon

Patrick Oberegger, l'entraîneur italien à la tête des biathlètes norvégiennes, est revenu en longueur, pour Fondo Italia, sur la saison de ses athlètes. Il...

Ski nordique

17:03. L’interdiction d’utiliser du fluor pour farter les skis des fondeurs, sauteurs et biathlètes se précise. Alors que ces produits auraient dû être interdits...

Biathlon

L'hiver 2020/2021 de la Jurassienne Caroline Colombo n'a pas été de tout repos. Marquée par un gros passage à vide en milieu de saison,...