Arçon : Sophie Boilley, championne de France de sprint, Anaïs Bescond 3e

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

 Alors qu’on attendait plutôt Marie-Laure Brunet ou Marie Dorin-Habert sur la plus haute  marche du podium de ce championnat de France de biathlon d’été, c’est la biathlète du Dauphiné Sophie Boilley (ci-contre en photo) qui a remporté le sprint de ce matin à Arçon. Elle s’impose malgré une pénalité au tir couché et devance de 4 secondes Marie Dorin-Habert, victime d’une pioche également au coucher.
Pour les supporters des coureurs du Massif jurassien, la satisfaction du jour vient d’Anaïs Bescond, 3e à 51 secondes, malgré une faute. « Je suis satisfaite du tir avec un 9/10 mais il me manque de la rapidité dans l’enchaînement des tirs : ça viendra avec les courses. Quant aux sensations sur les ski-roues, elles étaient moins bonnes qu’en Allemagne. Mais c’est normal puisqu’après deux semaines de stage, je me suis reposée un peu cette semaine », confie la Morberande de l’équipe de France militaire. Elle fait part de sa surprise de voir Marie-Laure Brunet, double championne de France en titre, manquer le podium : « Ça m’étonne d’elle mais ça prouve aussi que rien n’est jamais joué dans notre sport ». La biathlète d’Autrans, auteur de 3 fautes, pointe à 1’11 et sera tout de même dans le coup demain pour la poursuite. Cette seconde épreuve des France à Arçon promet d’ores et déjà du grand spectacle.

Pour être complet, dans la catégorie juniors, la victoire revient à Enora Latullière (CS Chamonix) devant Manon Contin (Autrans) alors que Juliette Lazzarotto (Ht-Jura ski) prend une belle 3e place et reste dans la course pour la poursuite.

Enfin, chez les jeunes, victoire de Coline Varcin (La Féclaz) avec le 8e temps de la course dames (!) devant Anaïs Chevalier des Sept Laux et Léa Mahieu de Sallanches.

Le reste de l’actu, c’est en images : 


Anaïs Bescond s’arrache sur la ligne d’arrivée.

Le public a porté les biathlètes dans les nombreuses bosses du parcours de 7,5 km.

Marie Dorin-Habert a assuré en signant une belle 2e place, à 5 sec de S. Boilley.

Marie-Laure Brunet aura à coeur de sa rattraper sur la poursuite de dimanche.

Enora Lattillière termine 1ère jeune et signe le 11e temps général !

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes