Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Pas de nouvelle médaille pour les tricolores à Presque Isle

Sur le relais Juniors de Presque Isle, les salamandres ne rééditent pas la performance de leurs cadettes.

Pas de nouvelle médaille française sur ce nouveau relais des mondiaux. L’Allemagne prend l’or sans piocher une seule fois, la Russie l’argent et l’Autriche le bronze.

 

Pourtant tout commence bien pour Coline Varcin qui se positionne d’entrée de jeu dans le peloton de tête emmené par Vishnevskaya : dès le premier intermédiaire, elle est 4e à 4’2 de la Kazakhe, alors que déjà des concurrentes ont été décramponnées. Tir parfait au couché, elle est 2e à 9 dixièmes de L’Allemande Knoll. Place qu’elle conserve dans le deuxième tour. Puis c’est le 10/10, elle est maintenant à 4’9 s de Knoll. Elle refait son retard dans sa dernière boucle, et passe le relais à Justine Braisaz en 1ère position, mais avec seulement un dixième d’avance !

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

La jeune Savoyarde prend l’ascendant dans les premiers hectomètres : elle relègue sa concurrente directe à 5,5 s derrière elle. Sur le couché, elle sort deux balles, mais deux pioches efficaces lui suffisent pour blanchir la cible. Elle ressort 2e avec 7,8 de retard de l’Allemande, qui n’a pioché qu’une fois. Une accélération et elle repasse devant sa rivale qu’elle laisse à 2,1 s derrière elle. Malheureusement, au debout, la confrontation ne tourne pas à son avantage : 3 cibles restent noires, une seule des trois pioches atteint son but et elle doit tourner deux fois. Elle ressort 8e de l’anneau de pénalité. Elle réussit à reprendre 5 s sur la Suisse qui la précède désormais, pour lui griller la politesse au moment de l’échange avec Chloé Chevalier en 7e position.

Au tour de la Dauphinoise de se confronter à une Helvète. Elle perd 3 s dans le duel sur la piste, mais un tir couché impeccable la remet en selle, elle est 5e. Comme pour Justine, les choses se compliquent sur le debout. Ses deux premières balles manquent leur but, elle se repositionne pour mettre les trois autres. Le temps des pioches est venu. La première sort, la deuxième aussi et enfin la dernière, implacablement. A l’arrivée, elle est 6e.

Les résultats ici.

A 18 h 30, la dernière épreuve de ces Mondiaux à Presque Isle : le relais Juniors hommes.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Photo Jean-Yves Begon

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Un Français en remplace un autre à la tête de l'équipe nationale de Belgique où Clément Dumont prend la suite de Jean-Guillaume Béatrix.

Biathlon

Dans une semaine, Bessans (Savoie) organise le Biathlon Contest, journée lors de laquelle les membres des équipes de France, en stage sur place, se...

Biathlon

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne biathlète Manon Contin, devenue Backscheider, de...

Biathlon

20:25. Récemment monté sur le podium de la mass-start du Blink Festival, le Haut-Savoyard Antonin Guigonnat participera, le 3 septembre, au Martin Fourcade Nordic...

Biathlon

Découvrez qui sont les Allemands qui se battrons, la semaine prochaine, pour remporter les médailles lors des championnats du monde de biathlon d'été de...

Biathlon

Avant de retrouver ses coéquipiers de l'équipe de France la semaine prochaine à Bessans (Savoie), Emilien Jacquelin passe quelques jours au col de Lavazè...

Ski nordique

12:29. Réunis à Obertilliach (Autriche) au début du mois, les biathlètes de l’équipe nationale masculine italienne se retrouveront à compter de ce mercredi dans...

Biathlon

Dans un mois, l'Union internationale de biathlon devrait continuer de mettre les fédérations russes et biélorusses sur la touche.