Au Tour de Maurice Manificat ?

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympique, Jo d hiver, Montagne, Nordic mag
SKI DE FOND – Une victoire du Haut-Savoyard au Tour de Ski est un objectif réaliste. Mais l’approche des Jeux olympiques nécessite, de la part du camp français, de faire les bons choix.

 

 

C’est aujourd’hui que débute la douzième édition du Tour de Ski. Le départ sera donné à Lenzerheide, en Suisse. Un sprint skate figure au programme. Le Français Maurice Manificat portera le dossard rouge de leader de la coupe du monde de la distance. Depuis le début de l’hiver, il effectue un parcours sans faute. A trois reprises, il est monté sur le podium ; par deux fois, il a été victorieux. Du grand Momo dont il convient de saluer les performances ! Au classement général, il pointe d’ailleurs à la deuxième place, derrière le phénomène norvégien Johannes Hoesflot Klaebo qui a décidé de faire l’impasse sur cette épreuve de sept courses (30 décembre-7 janvier), pour mieux préparer les Jeux olympiques.

Le jeune homme de 21 ans n’est pas le seul à avoir laissé sa place. D’autres Scandinaves, comme ses compatriotes Krueger et Bjoergen, mais aussi la Suédoise Charlotte Kalla seront absents. Petter Northug Jr, lui, n’a pas été sélectionné.

Pour Maurice Manificat, le choix est dès lors cornélien. D’un côté, celui qui n’a pas encore terminé dans le top 3 du Tour de Ski (une 4e place en 2017 reste son meilleur résultat) peut cette année prétendre à la première place ; de l’autre, le vol pour Pyeongchang devient si proche qu’il convient de préparer le voyage avec application. L’équipe de France doit d’ailleurs effectuer un ultime stage dans le Jura à compter du 14 janvier.

« C’est une belle épreuve qui prépare quand même pour la suite », se rassure le Haut-Savoyard dans L’Equipe. A condition de ne pas faire n’importe quoi, complète-t-il. Sur France 3, jeudi, il disait malgré tout son souhait de conserver son dossard de leader « le plus longtemps possible ». Pour cela, et compte tenu du calendrier, un joli parcours au Tour de Ski devrait suffire.

Son entraîneur, François Faivre, rappelle tout de même le plan de bataille initial : rentrer en France après Obertdorf, « sauf s’il est en course pour le podium ».

« La coupe du monde ou le Tour de Ski ne sont pas des objectifs majeurs, insiste-t-il encore auprès de l’AFP. Mais cette saison, Maurice a été tout de suite dans le coup. On sait qu’on est au bon niveau, on sait qu’on est dans le juste et qu’il ne nous reste qu’à apporter les finitions. Mais le grand objectif, ça reste les Jeux de Pyeongchang. » Et une médaille, cela va sans dire. « C’est une émotion qui est juste incroyable, témoigne Maurice Manificat qui a déjà connu cette joie avec le relais français.  J’ai envie de revivre cela. »

 

Les listes de départ :

 

Télécharger (PDF, 331KB)

Télécharger (PDF, 321KB)

 

Photo : Modica/NordicFocus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.