Aurore Jean : « J’ai progressé en distance »

SKI DE FOND - La skieuse Aurore Jean a mis un terme à sa carrière internationale après le 30 km d’Oslo. Elle revient sur sa décision dans un long message.

La fondeuse jurassienne était attendue sur le épreuves de sprint lors de cette saison de coupe du monde, c’est finalement en distance qu’elle s’est illustrée, avec notamment une 6e place sur le 30 kilomètres libre de Sochi.

 

Quel bilan faites vous de votre saison ?

Un bilan satisfaisant. L’objectif n°1, c’était les Jeux Olympique. Et, avant, il y avait le Tour de Ski, pour me préparer pour cette échéance. Je ne visais pas le classement général de la Coupe du Monde comme la saison précédente. Et, même si je sais que l’on attendait plus de moi sur le sprint, je suis heureuse d’avoir progressé en distance cet hiver. Je retiens notamment le 15 kilomètres skate de Toblach début janvier, sur le Tour de ski, je réalise le troisième temps.

 

Quelle course reste le meilleur souvenir de votre hiver ?

Je retiens deux courses : le 30 kilomètres skate et le relais des Jeux. Sur le 30 kilomètres, je ne savais pas combien je terminais quand j’ai franchi la ligne et quand j’ai su que j’étais 6e, c’était génial, j’étais très heureuse. Après, la 4e place avec relais,  c’est encore mieux. Car, au delà de la performance, c’est un souvenir de partage avec les autres filles.

 

Et, pour terminer, avez vous déjà une destination de vacances ?

Je dirais, la mer, le soleil et la plage… après, dire où, je ne sais pas ! En tous cas, cela fera du bien de poser les valises et de souffler un peu car, avec la préparation estivale, nous avons une saison olympique particulièrement longue.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.