Baptiste Gros : « Mon objectif ? Le KO sprint skate des Jeux olympiques »

A 23 ans, Baptiste Gros incarne la nouvelle génération du sprint français. Le fondeur des Dragons d’Annecy et du Team HSN l’a d’ailleurs prouvé l’an passé en remportant plusieurs étapes du Nordic challenge et en s’illustrant sur les dernières coupes du monde de l’hiver dernier notamment à Drammen. Le jeune homme rêve maintenant d’une course olympique : le KO sprint…

 

 

– L’été en trois mots pour vous, c’est ? 

Manger, s’entrainer, dormir.

 

– Période estivale rime souvent avec préparation physique. Où en êtes-vous sur ce point précis ? 

Ma préparation suit son tranquillement son court sans problème particulier. Pour l’instant j’accumule encore quelques grosses semaines de foncier avant de passer progressivement sur un registre plus intense à l’automne.

 

– Ski-roues, musculation, trail, course à pied, vélo, VTT… Quelle activité préférez-vous et pourquoi ? 

Je m’entraine essentiellement en ski roues, c’est ce qui rapproche le plus du ski et qui permet de bosser dans tous les domaines (Endurance, puissance, vitesse). Le seul point négatif c’est qu’encore trop de gens croit que la route est un terrain de jeux réservé aux voitures…

 

– Votre destination préférée pour l’entraînement estival ? 

Je suis justement en plein stage d’entrainement en Norvège. C’est un pays magnifique et les infrastructures pour l’entrainement en général sont au top.

 

Capture-d-ecran-2013-07-26-a-14.14.52.png

Baptiste Gros ici en sortie avec les copains du team HSN.

 

– … et pour les vacances ? 

La Corse : La montagne, les criques sauvages et le soleil réuni… Pour moi c’est un avant-gout du paradis !

 

– En matière de télé, vous êtes : L’amour est dans le pré, Secrets d’histoires ou Fort Boyard ? 

Aïe aïe aïe, je ne crois pas avoir allumé une seule fois la télé cette année (Jeux vidéo exceptés)

 

– Etes-vous en mode solo à l’entraînement ou au sein d’un team ou d’un groupe de copains ? 

La majeure partie du temps je suis à la maison et je m’entraine avec des amis et mon grand frère (Il est multifonction : manager, psy, diététicien, etc…). Le reste du temps je suis en stage avec la fédé ou le team HSN.

 

– A part vous entrainer, vous faites quoi l’été ? 

J’essaye de profiter au max de mes amis. Souvent autour d’une petite bouffe, ou sur un terrain de golf. Et quand j’ai un moment seul, je profite un peu de la moto !

 

– Que n’oubliez-vous jamais dans la valise pour partir en stage ? 

Un caleçon de rechange

 

– En parlant de stage, quel pire colocataire avez-vous eu à fréquenter ? 

A part quelques gros ronfleurs, je n’ai jamais eu de « pire » colocataire. (Et puis je vais éviter de me faire un ennemi)

 

– … et le meilleur ? 

Tao Quemere, parce que c’est l’homme le plus gentil du monde !

 

– L’exercice le plus difficile imposé par un coach ?

 J’ai la hantise des montées de cols raides en marwe skate sous les grosses chaleurs !

 

– Quel livre de chevet lisez-vous en ce moment ? 

Z world war de Max brooks. Rien de bien philosophique, ça parle de zombie.

 

– Connaissez-vous un gros mot en Norvégien ? et votre préféré en Français ? 

Ahah, navré mais ma maman m’a formellement interdit de répondre à cette question

 

– Vous écoutez quoi sur votre MP3 en ce moment ? 

De tout, mais quand j’ai cette musique dans les oreilles à l’entrainement, j’ai un peu de mal à garder mon rythme !

 

 

– Et sur You Tube, c’est quoi le clip qui tourne en boucle ? 

Je n’ai pas vraiment de clip qui m’inspire, je suis plus dans une période « Humans are awesome »

 

 

– En été, vous êtes plutôt moules-frites ou poulet-frites ? 

Poulet-frites. Euh ? Pourquoi cette question ??

 

– Quels vos objectifs de l’automne… et ceux de cet hiver ? 

J’aimerais bien ne pas avoir de coup de moins bien sur l’automne histoire de rester en confiance jusqu’à l’hiver. Ensuite l’objectif principal c’est le KO skate des Jeux Olympiques !

 

– Quelle question n’avez-vous pas aimé ? 

Celle du pire colocataire…

 

– Et celle à laquelle vous auriez souhaité répondre ? 

C’est vous les journalistes !


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade