Biathlon : 12 personnes impliquées dans le scandale de l’IBU

Biathlon, IBU, Hochfilzen, sports d'hiver

BIATHLON – Selon la NRK, le président de l’IBU et sa secrétaire générale ne seraient pas les seuls impliqués par l’enquête ouverte par la justice autrichienne.

 

La semaine dernière, on apprenait que la police autrichienne enquêtait sur une affaire de corruption au sein de la Fédération internationale de biathlon.

Anders Besseberg, président de l’IBU depuis 1992, est soupçonné d’avoir couvert le dopage russe contre de l’argent. Sa secrétaire générale, Nicole Resch, est également dans la tourmente. Tous deux ont d’ailleurs quitté leurs fonctions.

Ce lundi, le NRK, chaîne de télévision norvégienne, révèle que la suspicion ne concerne pas que les deux dirigeants, elle vise au total 12 personnes. Aucune identité n’est toutefois citée. Le porte-parole de la police autrichienne a seulement indiqué que dix individus se seraient dopés, et deux autres auraient dissimulés ces cas de dopage.

Des perquisitions ont déjà été effectuées au domicile de M. Besseberg, ainsi qu’au siège de l’IBU. De nombreux documents ont été saisis.

 

Le président de l’IBU nie toute corruption

Anders Besseberg rejète toutes ces accusations corruption et de de pots de vin : « Je n’ai aucun reçu aucun dollar ou euro de Russes », s’est-il défendu. Au total, il aurait dissimulé 65 cas de dopage depuis 2011. Des irrégularités ont été notées lors des Mondiaux de biathlon de 2017 ou durant la coupe du monde à Hochfilzen (Autriche) l’année dernière.

 

Photo : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.