Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Anaïs Bescond, biathlon, Östersund, Nordic Mag, nordicmag
Anaïs Bescond (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Biathlon

Biathlon | Anaïs Bescond : « Il faudra compter sur Nanass ! »

La Morberande Anaïs Bescond, 34 ans, a terminé, ce samedi, deuxième de la poursuite de la coupe du monde de biathlon d’Östersund (Suède). Elle se livre à Nordic Magazine.

Biathlon : le retour au tout premier plan d’Anaïs Bescond

Ce samedi midi, la Jurassienne Anaïs Bescond, 34 ans, est remontée sur un podium de coupe du monde de biathlon pour la première fois depuis deux saisons. Deuxième de la poursuite d’Östersund (Suède) derrière Marte Olsbu Roeiseland mais devant Anaïs Chevalier, elle se confie à Nordic Magazine. Entretien.

  • Que représente ce podium décroché deux saisons après le dernier ?

Beaucoup ! Deux ans, c’est une éternité pour une athlète… Ce matin, Caroline [Colombo] m’a demandé combien j’avais de courses au compteur parce que cela parle pas mal des 300 départs en coupe du monde de Jean-Marc Gaillard. Moi, je suis à plus de 335… Le biathlon, c’est très ingrat parce que de très belles courses viennent éclipser les autres où tu es assez dégoûtée du résultat. Aujourd’hui, j’ai empilé plein de choses et j’en suis très satisfaite. Cela fait énormément de bien.

Anaïs Bescond, biathlon, Östersund, Nordic Mag, nordicmag
Anaïs Bescond (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Ce podium fait suite à de très bonnes courses depuis le lancement de l’hiver…

Ce n’est pas toujours moi qui suis à la tête, donc je ne sais pas trop si on m’attendait ou si on m’avait déjà mise à la poubelle… Mais je n’ai rien lâché et je peux dire que je me suis entraînée avec beaucoup de rigueur et de cœur à l’ouvrage après un passage à vide cet été. J’ai continué de faire mon boulot et, aujourd’hui, c’est important de monter sur cette boîte.

« C’est super de faire ce 20/20, c’est un super travail, mais on se dit qu’on devrait le faire à chaque fois ! »Anaïs Bescond à Nordic Magazine

  • Est-ce également spécial parce qu’il y a cet objectif olympique en février prochain ?

Pas vraiment parce que le biathlon, cela reste toujours la même chose. Les mêmes kilométrages, les mêmes cibles à dégommer, les mêmes adversaires avec leurs forces et leurs faiblesses. Forcément, c’est une année importante avec les Jeux, mais avant, il y la sélection olympique à accrocher. Il y a de grosses qualités sous le capot de chacune des filles de l’équipe de France, il va falloir aller chercher cette place.

Anaïs Chevalier, biathlon, Östersund, Nordic Mag, nordicmag, Anaïs Bescond, Marte Olsbu Roeiseland
Anaïs Bescond (FRA), Marte Olsbu Roeiseland (NOR), Anaïs Chevalier-Bouchet (FRA) – Manzoni/NordicFocus
  • Pour prendre cette deuxième place, vous signez un 20/20 : est-ce toujours un grand moment ?

C’est en effet toujours un grand moment. La semaine dernière lors de l’individuel, un de mes amis canadiens [Scott Gow, NDLR] a fait un 20/20. Il était hyper ravi parce que c’était son premier, mais je lui disais que je détestais cela parce qu’à l’arrivée on se dit que ce n’était pas si difficile que cela ! Sauf qu’il y a tellement de fois où des balles nous échappent et on trouve cela abominablement difficile… C’est super de faire ce 20/20, c’est un super travail, mais on se dit qu’on devrait le faire à chaque fois !

« J’avais le dossard 14, du Calvados, mon département de naissance, cela aide forcément »Anaïs Bescond à Nordic Magazine

  • Sur les skis, on vous sent en forme depuis le début de la saison : avez-vous changé des choses dans ce secteur ?

J’ai travaillé et j’ai compris certaines choses. Notamment que ce n’est pas parce qu’on court pour le dossard argenté [non officiel et réservé aux plus de 33 ans, NDLR] qu’on ne peut pas matcher avec les plus jeunes. Dans le biathlon, l’expérience joue. J’ai aussi l’impression d’avoir plus de force et d’être capable de l’appliquer aux bons endroits, aux bons moments. Je fais également un travail de préparation mentale qui m’aide beaucoup. J’ai une vraie démarche de travail que j’avais un peu délaissée l’année dernière, par lassitude. Je pense que tout cela aide le travail de la guerrière ! En biathlon, il ne faut rien lâcher à tous les instants.

Anaïs Bescond, biathlon, Östersund, Nordic Mag, nordicmag
Anais Bescond (FRA), Hanna Sola (BLR), Franziska Preuss (GER) – Manzoni/NordicFocus

Je suis montée sur la deuxième marche du podium, je n’ai pas gagné, mais je suis la deuxième meilleure ! Je suis dans le coup, il faut compter sur moi. Je n’ai pas le meilleur temps de ski ou de tir, mais j’avais une bonne tête, de bons skis et un bon tir. Tout cela mis bout à bout fait que j’ai pu signer cette performance. Et puis, j’avais le dossard 14, du Calvados, mon département de naissance, cela aide forcément [rire]. Il faudra compter sur Nanass !


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

10:28. Au lendemain des sprints, ce sont des mass-starts qui étaient au programme de la coupe de Norvège de biathlon de Geilo (Norvège) ce...

Biathlon

Dans quelques jours, Cyril Burdet sa entamer son premier hiver à la tête du groupe féminin de l'équipe de France de biathlon.

Biathlon

Ce week-end, à quelques heures des premières courses de la saison 2022/2023 de biathlon, le stade finlandais de Kontiolahti se prépare à accueillir le...

Combiné nordique

Au bout d'une magnifique poursuite de ski de fond, Jarl Magnus Riiber s'est imposé à Ruka (Finlande). Laurent Muhlethaler, sixième, égale son meilleur résultat...

Combiné nordique

Après le deuxième concours de saut à ski du week-end d'ouverture de Ruka (Finlande), Laurent Muhlethaler et Mattéo Baud sont bien placés pour monter...

Biathlon

10:49. Ce week-end, la coupe de Norvège 2022/2023 de biathlon s’ouvre à Geilo (Norvège), dans le comté de Viken. C’est un sprint qui ouvrait...

Biathlon

Découvrez le programme complet de la coupe du monde de biathlon programmée du 29 novembre au 4 décembre à Kontiolahti (Finlande).

Biathlon

Ce samedi, les biathlètes français prennent la direction de Kontiolahti (Finlande), lieu de la première étape de la coupe du monde 2022/2023.