Biathlon | Anaïs Chevalier : une neuvième place « comme une petite victoire »

Anais Chevalier, biathlon, Kontiolahti
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Pour son grand retour à la compétition, Anaïs Chevalier a signé un joli top 10. Une belle performance pour la nouvelle maman revenue en coupe du monde pour la gagne. Retrouvez sa réaction et celles de ses coéquipières après la première course de l’hiver.

 

Biathlon : « J’étais mieux que Dorothea sur les skis »

623 jours plus tard, son retour en coupe du monde était des plus attendus. Avec cette neuvième place, Anaïs Chevalier n’a pas déçu si bien que, sans ses deux erreurs sur le deuxième couché, elle serait montée sur la plus haute marche du podium à la place de Dorothea Wierer.

Justement, elle a partagé la piste avec la Transalpine cinq tours durant : « J’étais un peu mieux qu’elle en ski aujourd’hui, explique-t-elle sur La Chaîne L’Équipe. Elle m’a aidée parce que je ne serais peut-être pas partie sur le même rythme sans elle. »

Et d’ajouter : « J’ai un grand sourire derrière le masque. C’e n’est qu’une neuvième place mais c’est une petite victoire pour moi. J’attendais ce début de saison avec impatience et aujourd’hui je suis contente. Ça me donne une bonne raison d’être là et de ne pas être triste de ne pas être à la maison. Je sais pourquoi je suis là et ça m’aide. »

 

Anaïs Bescond, Kontiolahti, biathlon

Anais Bescond (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Anaïs Bescond, sixième à 19/20, met quant à elle la frustration en avant. « Cette balle m’échappe… Elle est à peine à droite, j’étais un peu pressée de la déclencher et ça coûte cher. Sinon, je me suis fait plaisir dans la dernière boucle même si ce n’était pas très sympa à skier. »

pub

Même chose pour Julia Simon, à 15/15 à l’amorce du dernier passage derrière la carabine lors duquel elle a manqué à deux reprises : « Je me suis énervée toute seule et je suis sortie de ma ligne de conduite, de mon calme, avoue-t-elle. J’ai forcé mes balles et ça donne un tir haché, pas propre… Je suis frustrée. J’espère pourvoir rectifier ça dès demain en gardant le positif de mes trois premiers tirs. »

L’ambitieuse jurassienne Caroline Colombo, 19e à 18/20, se réjouit d’une « belle entrée en matière. C’est ce que je veux montrer cette saison ».

Enfin, Justine Braisaz, 44e et dernière tricolore à 15/20, est « extrêmement déçue d’être passée à côté ». Elle aura l’occasion de se refaire ce dimanche à l’occasion du sprint.

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.