Biathlon | Antholz : des Mondiaux palpitants en perspective

BIATHLON - Johannes Boe a de nouveau brillé sur la coupe du monde de biathlon, signant sa 11e victoire de l’hiver à l’occasion de la poursuite d’Antholz devant la patrouille française d’Antonin Guigonnat, Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux et Martin Fourcade.
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

BIATHLON – Antholz-Anterselva accueille les Mondiaux de biathlon du 13 au 23 février. Véritable point d’orgue de la saison, cette cinquante-sixième édition des championnats du monde s’annonce palpitante. Tour d’horizon des enjeux établis par Nordic Magazine.

 

Martin Fourcade en leader de l’équipe de France

L’équipe de France nourrit de réelles ambitions pour cette édition des championnats du monde de biathlon. Sur un site qui lui sourit traditionnellement, au regard de ses résultats enregistrés depuis le début de saison, la délégation française pourrait concrétiser sa domination. Et en leader de la coupe du monde, Martin Fourcade part à la reconquête de titres abandonnés l’année dernière lorsqu’il avait réalisé des Mondiaux très décevants. Car avec 25 médailles mondiales, dont 11 titres, Martin Fourcade aborde la compétition avec l’ambition légitime de remporter la médaille d’or sur chaque course. Le Catalan est un des favoris.

 

BIATHLON - Déjà vainqueur du sprint et du relais de Ruhpolding, Martin Fourcade a enchaîné lors de la poursuite pour signer sa 81e victoire en carrière avec le 20/20 et un fabuleux duel avec Quentin Fillon-Maillet, deuxième à 19/20. Simon Desthieux excellent 4e à un dixième du podium complété par Vetle Christiansen.

Martin Fourcade (FRA) – Tumashov/NordicFocus

 

Quentin Fillon-Maillet en dauphin de luxe

Actuel deuxième au général de la coupe du monde, Quentin Fillon-Maillet ne cache pas ses ambitions. D’autant que le Jurassien est en pleine confiance depuis sa victoire sur le dernière course individuelle, lors de la mass start de Pokljuka. En outre, il reste sur deux médailles de bronze sur les Mondiaux d’Östersund. Ce sont ni plus ni moins que des titres que le dauphin de Martin Fourcade viendra chercher en terres italiennes.

 

BIATHLON - Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet a signé la troisième victoire de sa carrière en remportant l'intense mass-start de Pokljuka à l’issue d’une impressionnante démonstration sur la piste comme derrière la carabine (19/20). Martin Fourcade (5e) a calé dans le sprint final face à Benedikt Doll (2e), Johannes Boe (3e) et Vetle Christiansen (4e).

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

La France, nation leader et favorite

Au-delà de ses deux leaders, la densité de performance des Bleus cette saison incite à l’optimisme en vue des Mondiaux. Hormis Antonin Guigonnat, l’ensemble de l’équipe de France est monté sur un podium de coupe du monde en individuel. Simon Desthieux et Emilien Jacquelin ambitionnent également les médailles. Un titre pour un des deux Français serait une belle surprise mais il viendrait couronner tous les espoirs placés en eux. Enfin, Fabien Claude et Antonin Guigonnat, bien que remplaçants, devront saisir la moindre opportunité de concourir pour performer au mieux : ils manqueront les sprints et poursuites car sont alignés cette semaine sur l’IBU cup de Martell. Le Vosgien devrait toutefois prendre part à l’individuel où il a un coup à jouer pour le petit globe de la spécialité…

Avec cette équipe de France, tout est possible. Mais des Mondiaux sans titre pour les Tricolores seraient décevants pour les biathlètes de Vincent Vittoz.

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Simon Desthieux (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Johannes Thingnes Boe, principal adversaire

Johannes Thingnes Boe aborde les Mondiaux en principal favori au même titre que Martin Fourcade. Pourtant, l’absence du mois de janvier liée à sa paternité aurait pu laisser penser à un manque légitime de performance du Norvégien. Mais il n’en est rien. L’étape de Pokljuka est venue démontrer toute la détermination de Johannes Thingnes Boe.

Le dernier vainqueur de la coupe du monde prendra le départ de chaque course avec la volonté de la remporter. Un grand chelem de sa part n’est pas de l’ordre de l’impossible. Johannes Thingnes Boe sera le principal adversaire des Français.

 

Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Thibaut/NordicFocus

 

Les surprises possibles aux Mondiaux

Au delà des favoris légitimes, les surprises sont toujours possibles dans ce genre de compétition. À l’instar de Dmytro Pidruchnyi et de Dominik Windisch, titrés respectivement sur la poursuite et la mass start des derniers championnats du monde, des biathlètes de second rang peuvent surprendre.

À commencer par Tarjei Boe, très régulier depuis le début de saison. Le Norvégien peut confirmer en montant sur le podium, voire mieux. Le Russe Alexander Loginov, médaillé lors des précédents Mondiaux sur le sprint, fait figure d’outsider. Les Allemands, emmenés par Benedikt Doll et Arnd Peiffer, sont toujours présents lors des grands rendez-vous. Les Italiens, à domicile, auront à cœur de performer devant leur public. Enfin, la magie des Mondiaux repose sur des performances que personne n’attend. Antholz pourrait ne pas déroger à cette règle.

 

une, biathlon, championnats du monde, Quentin Fillon-Maillet, Östersund 2019, biathlon, Dmytro Pidruchnyi

Dmytro Pidruchnyi (UKR) –  Tumashov/NordicFocus

 

La coupe du monde en toile de fond

La course au gros globe sera également l’intérêt des championnats du monde en Italie. Car les courses individuelles décerneront de gros points dans l’optique du classement général. Un tournant décisif pourrait avoir lieu. Solide leader, Martin Fourcade compte une avance confortable sur son dauphin Quentin Fillon-Maillet et plus encore sur Johannes Boe, actuel troisième. Pour autant, une contre-performance du Catalan, associée à des Mondiaux réussis du Norvégien, pourrait relancer la course au gros globe et par conséquent tout l’intérêt de la fin de saison.

 

BIATHLON - Déjà vainqueur du sprint et du relais de Ruhpolding, Martin Fourcade a enchaîné lors de la poursuite pour signer sa 81e victoire en carrière avec le 20/20 et un fabuleux duel avec Quentin Fillon-Maillet, deuxième à 19/20. Simon Desthieux excellent 4e à un dixième du podium complété par Vetle Christiansen.

Martin Fourcade (FRA), Vetle Sjaastad Christiansen (NOR), Quentin Fillon Maillet (FRA) – Tumashov/NordicFocus

 

À lire aussi

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency

1 Comment

  1. Frédéric RAFFIN

    11/02/2020 à 9 h 52 min

    Salut à toute l’équipe athlètes, techniciens et staff.
    On sera avec vous pour ces championnats, vous êtes les meilleurs.
    Faites nous rêver, vibrer et pleurer de joie.
    Une pensée particulière à Martin qu’il n’oublie pas ses Pyrénées (mon paradis sur terre)

    Je ne vous souhaite pas bonne chance puisque le chance n’a rien à voir dans vos performances juste le travail….le travail….et l’efficacité.

    Frédéric

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.