Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

BIATHLON - Cette dernière course des mondiaux de biathlon a offert une nouvelle bagarre épique entre Français et Norvégiens. Retour en images sur la course qui a apporté deux nouvelles médailles dans le clan tricolore avec l'argent pour Quentin Fillon-Maillet et le bronze pour Emilien Jacquelin.
Johannes Thingnes Boe (NOR) © Modica/NordicFocus.

Biathlon

Biathlon | Antholz : Johannes Thingnes Boe est-il vraiment en danger ?

BIATHLON – Retour en Italie cette semaine, où la coupe du monde revient sur le site d’Antholz. Pour cette dernière étape avant les Mondiaux de Pokljuka, Nordic Magazine établit un tour d’horizon des enjeux de la semaine.

 

Antholz marque la dernière étape de la coupe du monde avant les Mondiaux qui se dérouleront en Slovénie sur le site de Pokljuka à partir du 10 février. C’est donc à une répétition générale que nous allons assister cette semaine : les derniers réglages seront d’actualité pour tout le monde ! Les Norvégiens dominent actuellement la saison avec quatre protagonistes aux avant-postes. Clairement, le gros globe devrait, sauf accident, se jouer au sein de l’équipe scandinave avec pour leader Johannes Thingnes Boe, double tenant du précieux trophée.

 

Johannes Thingnes Boe maitrise la concurrence

Johannes Thingnes Boe est toujours leader du général de la coupe du monde. Sans écraser ses adversaires, le Norvégien maintient l’écart qui le sépare de ses poursuivants. De la maîtrise se dégage du biathlon du Norvégien sur l’exercice chronométré du sprint. Pourtant, il affiche davantage de fébrilité lors des confrontations directes. La course au gros globe est-elle déjà jouée ? La question mérite d’être d’ores et déjà posée car, même avec une avance peu importante, on voit mal le dernier vainqueur de la coupe du monde ne pas conserver sa couronne. Johannes Thingnes Boe partira favori cette semaine sur les pistes d’Antholz.

L'article continue sous la publicité

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

 

Johannes Thingnes Boe, biathlon, Oberhof

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Mais cette saison, la principale menace pour le Norvégien vient de sa propre équipe. Avec pas moins de trois autres biathlètes, la Norvège peut voir venir en cas de défaillance de son leader : Sturla Holm Lægreid, Tarjei Boe ou Johannes Dale sont dans le top 4 du général ! Tous les trois ont levé les bras cette saison. Mais Lægreid apparait clairement comme le plus dangereux même si la dernière mass-start a été décevante pour le natif de Bærum. Vainqueur du premier individuel de la saison, le dauphin de Johannes Thingnes Boe sera particulièrement à suivre sur ce format de course en Italie.

 

Tarjei Boe, biathlon, Oberhof

Tarjei Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

De son côté, Tarjei Boe reste sur une victoire sur la dernière mass-start d’Oberhof. Actuel troisième au général, l’ainé des frères Boe est toujours dangereux. Capable de prétendre à la victoire sur chaque course, Tarjei Boe demeure l’un des favoris cette semaine.

Enfin, Johannes Dale occupe la quatrième place au général mais semble un ton en dessous de ses compatriotes. Pour autant, le jeune Norvégien est toujours dangereux et postule clairement au podium, voire mieux, cette semaine.

L'article continue sous la publicité

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

Derrière l’armada norvégienne, la concurrence a du mal à exister. Pour autant, les Suédois Sebastian Samuelsson et Martin Ponsiluoma, les Allemands Arnd Peiffer et Erik Lesser peaufinent les derniers réglages avant les prochaines échéances et, dans ces conditions, ils demeurent toujours dangereux.

 

Les nouveaux objectifs des Français

L’équipe de France a sans doute fait une croix sur la première place du classement général. Mais les Mondiaux approchent : ce sera le prochain objectif des Français. Et pour bien figurer aux championnats du monde de Pokljuka, l’équipe de France doit parfaire ses réglages dès cette semaine.

 

Fabien Claude, Emilien Jacquelin, Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux, biathlon, Oberhof

Emilien Jacquelin (FRA), Fabien Claude (FRA), Quentin Fillon Maillet (FRA), Simon Desthieux (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Emilien Jacquelin, actuel sixième au général, est le premier Français au classement. Néanmoins, le Villardien reste sur un fait de course, lors de la dernière mass-start d’Oberhof, qui lui coûte a minima une place sur le podium. En effet, après avoir chuté, Emilien Jacquelin alors leader a cassé sa carabine. Cette mésaventure a condamné toutes ses chances d’une belle performance. La meilleure façon pour Emilien Jacquelin de se remettre de cette déception sera de performer au mieux cette semaine, pour ne pas gamberger.

L'article continue sous la publicité

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

Quentin Fillon-Maillet a revu ses ambitions à la baisse. Actuel septième au général, le Jurassien reporte ses espoirs sur les Mondiaux où il espère bien conquérir une couronne mondiale. Pour le leader de l’équipe de France, le retour de la confiance passe par un tir maitrisé. Les dernières courses de la semaine devraient lui permettre de se rapprocher des positions plus conformes à son potentiel.

Les derniers résultats de Fabien Claude montrent qu’il reste au Vosgien du travail à effectuer afin d’acquérir la régularité nécessaire pour figurer dans le top 10. Mais Fabien Claude apprend vite de ses erreurs. Pour lui aussi, l’objectif est d’affiner des réglages, revenir à une plus grande maîtrise derrière la carabine pour espérer prétendre aux podiums.

 

Simon Desthieux, biathlon, Oberhof

Simon Desthieux (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Simon Desthieux est peut-être le Français qui se trouve dans la meilleure dynamique. En effet, après un début de saison, le Vosgien fait son retour parmi le top 10 de façon durable. Grace à un tir retrouvé et à une forme en ski en progrès, Simon Desthieux est capable de venir confirmer sa progression dès cette semaine sur les pistes d’Antholz.

Les performances d’Antonin Guigonnat restent moyennes. Moyen en ski et en tir, le Haut-Savoyard navigue dans le ventre mou des classements. Antonin Guigonnat espère toujours passer un palier qui lui permettrait de se positionner dans le top 10. Enfin, Emilien Claude va vivre sa troisième semaine sur le circuit de la coupe du monde. Une semaine lors de laquelle il va découvrir l’exercice particulier de l’individuel au plus haut niveau international.

L'article continue sous la publicité

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

 

La sélection pour Antholz (Italie)

  • Fabien Claude – ARMEES Basse sur le Rupt (Massif des Vosges)
  • Simon Desthieux – ARMÉES Lompnes (Lyonnais et pays de l’Ain)
  • Quentin Fillon-Maillet – DOUANES Grandvaux (Massif Jurassien)
  • Antonin Guigonnat – ARMÉES Morzine – Avoriaz (Mont-Blanc)
  • Emilien Jacquelin – DOUANES Villard de Lans (Sports de Neige du Dauphiné)
  • Emilien Claude – Basse sur le Rupt (Massif des Vosges)

 

Photos : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Grand-Bornand, Annecy Le Grand Bornand, Coupe du monde
Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine
Evolène
Biathlon, Ski de fond, Saut à ski, Combiné nordique, Ski nordique, Nordic Magazine, Nordic Mag, Saut spécial, fond, Combiné
Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine
Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Voici le résumé du week-end nordique, avec tous les liens des articles publiés par Nordic Magazine.

Biathlon

Jeudi prochain, à l'occasion du second sprint d'Östersund (Suède), Simon Desthieux portera le dossard jaune. Le Bugiste a confié sa joie à Nordic Magazine.

Ski de fond

Dans le froid glacial de Ruka (Finlande), Alexander Bolshunov et Therese Johaug ont été les plus forts lors de la poursuite de la première...

Saut à ski

15:54. Week-end cauchemardesque pour Halvor Egner Granerud. Déjà 53e du premier concours de saut à ski samedi, remporté par Ryoyu Kobayashi (absent ce dimanche),...

Combiné nordique

Disqualifié samedi, Jarl Magnus Riiber a remporté la dernière compétition de la coupe du monde de combiné nordique de Ruka.

Biathlon

Pour la première fois de sa vie, l'Aindinois Simon Desthieux portera le dossard jaune de leader du classement général de biathlon jeudi prochain, à...

Biathlon

Meilleur skieur et tireur de la course, le Suédoise Sebastian Samuelsson remporte le sprint d'Östersund (Suède). Les Bleus terminent au pied du podium derrière...

Biathlon

Après être montée sur son premier podium de la saison à l'issue du sprint d'Östersund (Suède), l'Iséroise Anaïs Chevalier se confie à Nordic Magazine.