Biathlon | Antholz : la première pour Marketa Davidova

BIATHLON - La Tchèque de 22 ans, Marketa Davidova, a signé sa première vctoire sur la coupe du monde de biathlon en remportant le sprint d’Antholz en devançant Kaisa Makaraïnen et Marte Roiseland. Les bleues placées pour la poursuite avec Julia Simon 11e.
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

BIATHLON – La Tchèque de 22 ans, Marketa Davidova, a signé sa première vctoire sur la coupe du monde de biathlon en remportant le sprint d’Antholz en devançant Kaisa Makaraïnen et Marte Olsbu Roiseland. Les bleues placées pour la poursuite avec Julia Simon 11e.

Premier succès en coupe du monde pour Davidova

La République Tchèque tient une vraie pépite et peut-être la remplaçante attendue de Gabriela Koukalova ! A seulement 22 ans, Marketa Davidova a signé sa première victoire sur le circuit de la coupe du monde de biathlon en s’imposant sur le sprint d’Antholz.

La jeune Tchèque s’est appuyée sur un tir parfait sous le soleil italien et dans un décor de rêve. Mais surtout, Davidova a réussi un dernier tour très rapide pour maintenir à (petite) distance ses adversaires directes.

BIATHLON - La Tchèque de 22 ans, Marketa Davidova, a signé sa première vctoire sur la coupe du monde de biathlon en remportant le sprint d’Antholz en devançant Kaisa Makaraïnen et Marte Roiseland. Les bleues placées pour la poursuite avec Julia Simon 11e.

Marte Olsbu Roeiseland (NOR), Marketa Davidova (CZE) © Manzoni/NordicFocus.

BIATHLON - La Tchèque de 22 ans, Marketa Davidova, a signé sa première vctoire sur la coupe du monde de biathlon en remportant le sprint d’Antholz en devançant Kaisa Makaraïnen et Marte Roiseland. Les bleues placées pour la poursuite avec Julia Simon 11e.

Kaisa Makarainen (FIN), Marketa Davidova (CZE), Marte Roeiseland (Olsbu) © Manzoni/NordicFocus. 

BIATHLON - La Tchèque de 22 ans, Marketa Davidova, a signé sa première vctoire sur la coupe du monde de biathlon en remportant le sprint d’Antholz en devançant Kaisa Makaraïnen et Marte Roiseland. Les bleues placées pour la poursuite avec Julia Simon 11e.

Marketa Davidova (CZE) © Manzoni/NordicFocus. 

Déjà sacrée championne du monde junior de la poursuite, la Tchèque a en effet devancé Kaisa Makaraïnen de 1,7 s. et la Norvégienne Marte Olsbu Roiseland de 3,5 s. La Finlandaise signe un retour remarquable malgré une faute face aux cibles. Elle est seulement devancée par Denise Herramann en temps de ski sur la difficile piste italienne. En troisième position donc, la Norvégienne a elle aussi sorti une balle mais sera parfaitement placée pour la poursuite samedi.

 

Laura Dahlmeier au bout de l’effort

Une athlète aurait pu chambouler ce podium en toute fin de course. Partie avec le dernier dossard, Laura Dahlmeier, parfaite au tir, a tout donné sur la piste mais terminé à… 4.2 s. de la gagne ! Au bout d’un terrible effort dont elle mettra du temps à se remettre…

Les deux grandes dames du général figurent dans le top 10 avec Lisa Vittozzi 5e (leader du sprint) et Dorothea Wierer 8e, toutes deux à 9/10.

Côté tricolore, Julia Simon réalise la meilleure performance avec une belle 11e place (9/10 à 22,2 s.) devant Anaïs Bescond, 13e (9/10 à 31.8 s.) et Anaïs Chevalier 19e (9/10 à 47 sec). Globalement, les filles de Fred Jean ont marqué le pas sur la piste avec les 13, 14e et 15e temps de ski pour Célia Aymonier, passée à côté de son tir debout, Anaïs Bescond et Julia Simon. Justine Braisaz prend la 31e place, pénalisée par deux erreurs.

Caroline Colombo a réussi à prendre son ticket pour la poursuite de samedi grâce à un tir solide à 10/10.

 

Les réactions des Françaises sur La Chaîne L’Equipe

Julia Simon

« Je pense que reste une course correcte. Mais je suis frustrée de mes sensations, avec l’impression d’être collée, d’être passée à côté de quelque chose. je reste assez déçue de ne pas avoir réussi à me mettre à fond dans le dernier tour. »

Anais Bescond

« Avec l’altitude et la fatigue de la troisième semaine, c’était dur de pousser les skis sur cette neige froide. L’altitude me bloque un peu et ici, le tir est très difficile. Ça fera une poursuite très intéressante samedi. »

Anaïs Chevalier

«  C’est très peu glissant, la piste est très dure après les dernières évolutions du tracé. Je dois accepter d’être un peu moins bien physiquement en ce moment, surtout dans le dernier tour. Ce n’est pas un super course, mais il en reste deux autres cette semaine… »

Justine Braisaz

« Le pas de tir n’est pas évident, compte-tenu de l’altitude. On doit adapter notre respiration tout en engageant son tir, ce que j’ai oublié de faire au couché où je perds les deux premières balles. »

Célia Aymonier

« Avec l’altitude, c’est plus difficile mais je crois que je manque surtout de lucidité sur cette course, je ne comprends pas. C’est dur… Physiquement, ça allait mais quand on prend trois tours au debout, c’est compliqué de relancer correctement ensuite. C’est la dure loi de biathlon ».

Caroline Colombo

« L’objectif c’était de prendre la poursuite. Je suis contente de mon 10/10 mais en ski ce n’est pas ça. J’ai vraiment envie de courir, envie d’apprendre en disputant plus de courses, pour prendre de l’expérience. Davidova s’était imposée sur une course des championnats d’Europe où j’avais fait quatrième, donc je sais que je pourrai un jour aller la chercher. »

 

Les résultats

Télécharger (PDF, 411KB)

Photo : Nordic Focus photo agency

Ski de fond, ski nordique, biathlon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.