Biathlon | Antholz : la Suède n’a pas porté réclamation contre la France

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

BIATHLON – Parce qu’Emilien Jacquelin a abandonné un bâton sur le pas de tir, la Suède, quatrième du relais mixte simple, a envisagé de porter réclamation. Avant de renoncer.

 

Biathlon : le projet de la Suède

Jeudi, l’équipe suédoise a voulu porter réclamation contre l’équipe de France après le relais mixte simple des championnats du monde de biathlon à Antholz.  Emilien Jacquelin et Anaïs Bescond venaient de remporter le bronze, au détriment des Suédois Sebastian Samuelsson et Hanna Oeberg, quatrièmes du jour.

C’est que sur le pas de tir, au moment du second debout, Jacquelin a laissé l’un de ses bâtons sans faire demi-tour pour le récupérer. Or, le règlement interdit de laisser quelconque objet sur le tapis pour ne pas gêner les autres participants à la course.

« Je n’ai rien fait de mal. Ce n’était pas comme si j’avais ramassé le bâton et l’avais jeté. C’était un accident et de telles choses peuvent se produire », s’est défendu le tricolore.

« Nous avons demandé au jury si on pouvait s’attendre à quelque chose. Mais ils ont dit que Sebastian n’avait pas été entravé et qu’ils ne feraient rien », explique à Aftonbladet le manager de l’équipe nationale suédoise Anders Byström. Dès lors, toute idée de démarche a été abandonnée.

 

Samuelsson fair-play

Quant à Samuelsson, il a déclaré que le résultat de Jacquelin était légitime.

Jusqu’à présent, le Tyrol du Sud ne réussit pas à la Suède. Après huit des douze courses, elle n’a décroché aucune médaille. La Norvège occupe la tête du classement avec sept médailles à ce jour, juste devant la France et ses cinq breloques.

 

Photo : Nordic Focus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.