Biathlon | Antholz : Les bleus champions du monde 19 ans après

BIATHLON - Auteurs d’un relais de très haut-niveau, les Français Emilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet ont renoué avec le titre mondial du relais hommes 19 ans après 2001. Norvège et Allemagne complètent ce podium royal.
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Auteurs d’un relais fantastique, les Français Emilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet ont renoué avec le titre mondial du relais hommes 19 ans après 2001. Norvège et Allemagne complètent ce podium royal.

 

L’or après 19 ans de disette

19 ans après le titre de 2001, les Français sont redevenus ce dimanche champions du monde du relais hommes à Antholz. En Italie, Emilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet ont réalisé une course parfaite sur le pas de tir comme sur la piste à l’issue d’un fabuleux duel avec l’Allemagne de Benedikt Doll, finalement 3e derrière la Norvège, revenue en fin de course grâce à Johannes Boe.

 

A lire aussi : le live commenté de ce relais historique

Avec seulement 4 pioches, les bleus ont écrit l’une des plus belles pages du biathlon français… et ensemble, les coéquipiers de Martin Fourcade lui ont offert une 12e couronne mondiale ! Cette médaille était d’ailleurs la seule qui manquait à son fantastique palmarès. C’est dire son bonheur de la partager avec l’équipe de France la plus dense jamais vue !

« C’est avant tout le résultat d’une course par équipe, de tout le staff… c’est le titre qui nous manquait, ça fait 19 ans que la France attendait ce titre », soufflait Martin Fourcade sur L’Equipe avant de fondre en larmes. Une image qui en dit long sur l’émotion du meilleur biathlète du monde.

 

Emilien Jacquelin “Putain, il faut le faire pour Martin”

Emilien Jacquelin était ému également : « c’est énorme de le voir comme ça. Ce matin, j’y ai pensé en me disant « putain, faut le faire pour Martin » qui a une carrière incroyable, c’est le titre qui lui manquait. »

Simon Desthieux, troisième mousquetaire du jour, revenait lui aussi sur cet exploit : « C’est fou, ça fait tellement qu’on attend ça, on en perd les mots tellement c’est beau. On en etait stressé car on parle de cette course depuis lontemps. »

A l’image du biathlète de l’Ain solide sur le pas de tir, les bleus ont tous signé une énorme performance pour s’emparer de l’or face à une redoutable équipe d’Allemagne portée par le public germano-italien. Mais l’essentiel n’était pas dans les statistiques en zone mixte, mais dans l’émotion du moment. Un moment historique qui salue enfin l’incroyable génération d’athlètes tricolores du moment, 19 ans après les Raphaël Poirée et Vincent Desfrasne, titrés en 2001…

 

Martin Fourcade : “Bien plus qu’un sport individuel”

Toujours sur son nuage avec ses collègues et le staff de l’équipe de France, Martin Fourcade revenait sur ses larmes : « J’ai le souvenir de 19 ans en arrière qui m’est revenu en regardant la TV avec mes parents où on apprenait sur Tout le sport le titre des Français. Tous ces visages me sont remontés, je pense à tout le staff qui a partagé cette aventure avec nous. Ce n’est pas un sport individuel, c’est bien plus que ça. ça représente vraiment quelque chose pour nous ce titre. En 19 ans, il y a eu du chemin et j’ai envie d’associer tout le monde à ce chemin parcouru. On n’est pas que quatre aujourd’hui et je pense fort à celui qui nous a quitté en chemin, Pascal Etienne (ancien entraîneur de l’équipe dames et grand bonhomme du biathlon français, NDLR), qui aurait été fier de ce titre, comme Stéphane (Bouthiaux) qui doit pleurer dans son coin sur la piste. »

Dernier relayeur de cette fabuleuse équipe de France, Quentin Fillon-Maillet savourait son bonheur après avoir déjà décroché l’argent sur le sprint :  « C’est un beau moment. Avec du stress évidemment mais aller chercher ce titre en équipe est vraiment significatif cette année pour notre équipe qui est très forte dans sa globalité. »

Et ce n’est pas encore fini : la mass-start attend les bleus ce dimanche !

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.