Biathlon : Bjoerndalen réfléchit à son avenir

Ole Einar Bjoerndalen, Darya Domracheva, IBU Cup, Fredrik Gjesbakk, Vetle Sjaastad Christiansen, Siegfried Mazet, Marit Bjoergen, Emil Hegle Svendsen, Holmenkollen, biathlon, coupe du monde, Norvège,

BIATHLON – La présence du Norvégien Ole Einar Bjoerndalen en coupe du monde l’hiver prochain n’a rien d’une évidence. Face à une fédération hésitante, devant une relève ambitieuse et après des résultats mitigés, le biathlète annonce vouloir prendre une décision sur la suite de sa carrière avant Pâques.

 

Le champion norvégien de biathlon Ole Einar Bjoerndalen va concourir cette semaine encore à Holmenkollen. L’athlète de 44 ans qui n’a pas été sélectionné pour les Jeux olympiques de Pyeongchang remplace Emil Hegle Svendsen, malade.

Il devrait également revêtir le dossard en coupe du monde pour la dernière étape de Tyumen, en Russie, que les Ukrainiens vont boycotter, comme on l’a appris ce mercredi.

Après, le flou règne. Bjoerndalen va-t-il stopper sa carrière ? Poursuivre en espérant conserver sa place en équipe nationale ? A la NRK, il a annoncé qu’il prendra une décision rapidement, « après la fin de la saison, peut-être après Pâques. »

La situation est délicate pour celui qui fut l’athlète le plus médaillé des Jeux olympiques d’hiver avec treize médailles gagnées entre 1998 et 2014 jusqu’à ce que le record soit battu par sa compatriote Marit Bjoergen en 2018.

En effet, sa présence dans les effectifs fédéraux n’est pas garantie.

 

De 6 à 8 biathlètes norvégiens

Ole Einar Bjoerndalen, Darya Domracheva, IBU Cup, Fredrik Gjesbakk, Vetle Sjaastad Christiansen, Siegfried Mazet, Marit Bjoergen, Emil Hegle Svendsen, Holmenkollen, biathlon, coupe du monde, Norvège,

Ole Einar Bjoerndalen (NOR) –  Manzoni/NordicFocus.

« Si nous regardons seulement les résultats, il est le septième homme », a confirmé l’entraîneur de l’équipe nationale, le Français Siegfried Mazet.

Or, le prochain hiver, seuls six coureurs pourraient intégrer l’élite norvégienne. C’est en tout cas une option (jusqu’à huit hommes pourraient former le groupe).

De plus, la relève frappe à la porte. Vetle Sjaastad Christiansen et Fredrik Gjesbakk ont brillé en IBU Cup. Ils comptent bien monter d’un étage dans la hiérarchie de leur sport. Finir respectivement premier et deuxième au classement général donne des droits.

 

L’été en autonomie

Ole Einar Bjoerndalen, Darya Domracheva, IBU Cup, Fredrik Gjesbakk, Vetle Sjaastad Christiansen, Siegfried Mazet, Marit Bjoergen, Emil Hegle Svendsen, Holmenkollen, biathlon, coupe du monde, Norvège,

Ole Einar Bjoerndalen (NOR) –  Tumashov/NordicFocus.

« Ole Einar est une grande star et a performé pendant de nombreuses années, mais son seul nom ne suffit pas à le qualifier quand d’autres bataillent pour les places », explique Mazet.

Verra-t-on le plus grand palmarès de l’histoire du biathlon — huit titres olympiques — aux championnats du monde à Östersund en 2019 ?

Cet été, lui et sa femme Darya Domracheva ont reçu une dispense de leurs fédérations respectives pour gérer leur emploi du temps pendant l’entre-saisons. De quoi leur permettre de profiter de leur fille Xenia.

 

Photo : NordicFocus


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.