Biathlon | Coupe du monde : les 10 infos de janvier à retenir

BIATHLON - Déjà vainqueur du sprint et du relais de Ruhpolding, Martin Fourcade a enchaîné lors de la poursuite pour signer sa 81e victoire en carrière avec le 20/20 et un fabuleux duel avec Quentin Fillon-Maillet, deuxième à 19/20. Simon Desthieux excellent 4e à un dixième du podium complété par Vetle Christiansen.
Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

BIATHLON – Avec trois étapes de coupe du monde, le mois de janvier a été dense sur la planète biathlon, tant chez les femmes que chez les hommes. Avant les championnats du monde d’Antholz qui débutent le 13 février prochain, Nordic Magazine dresse un bilan en 10 informations incontournables.

 

1- La France meilleure nation

BIATHLON - Sous de gros flocons à Ruhpolding, l’équipe de France composée d’Emilien Jacquelin, Martin Fourcade, Simon Desthieux et Quentin Fillon-Maillet a réalisé une prestation stratosphérique pour signer sa première victoire en relais… depuis le 5 mars 2017 ! Les bleus devancent la Norvège et l’Autriche.


Johannes Dale (NOR), Erlend Bjoentegaard (NOR), Tarjei Boe (NOR), Vetle Sjaastad Christiansen (NOR), Julian Eberhard (AUT), Felix Leitner (AUT), Simon Eder (AUT), Dominik Landertinger (AUT), Emilien Jacquelin (FRA), Simon Desthieux (FRA), Martin Fourcade (FRA), Quentin Fillon Maillet (FRA)  www.nordicfocus.com. ©Tumashov/NordicFocus.

 

Avec 5258 points, la France est première au classement général par pays. Elle devance la Norvège de 4 points. Ce classement illustre parfaitement le niveau actuel chez les hommes. Au cours du mois de janvier, sur dix-huit podiums répartis en six courses individuelles, les tricolores peuvent se targuer d’en avoir décroché onze soit 61% d’entre eux, dont cinq victoires. Donc logiquement, la France est la nation leader de ce mois de janvier mais aussi depuis le début de saison.

Et de leur côté, les femmes ne sont pas en reste non plus. Même si le nombre de podiums n’est pas aussi conséquent que celui des hommes, il s’élève au nombre de trois. Mais au-delà de ce constat, c’est la résultat d’ensemble qui place les Françaises au deuxième rang des nations derrière la Norvège.

De plus, la réussite constatée en individuel s’est poursuivie voire amplifiée sur les courses en relais. En effet, la France est montée sur le podium sur chaque course et comptabilise trois victoires sur six relais.

 

2 – Martin Fourcade a retrouvé son précieux

BIATHLON - Déjà vainqueur du sprint et du relais de Ruhpolding, Martin Fourcade a enchaîné lors de la poursuite pour signer sa 81e victoire en carrière avec le 20/20 et un fabuleux duel avec Quentin Fillon-Maillet, deuxième à 19/20. Simon Desthieux excellent 4e à un dixième du podium complété par Vetle Christiansen.

 

Symbole de cette réussite, le Catalan Martin Fourcade occupe la place de leader au classement général. En effet, le septuple vainqueur de la coupe du monde a su tirer profit de l’absence de son rival Johannes Thingnes Boe en remportant quatre nouveaux succès en janvier.

Revenu à un bon niveau à ski et avec une maitrise retrouvée sur les tirs, Martin Fourcade termine le mois de janvier en leader au classement général. Pour autant, rien est joué mais son avance pourrait lui permettre d’aborder les mondiaux plus relâché.

 

3 – Retour gagnant de Johannes Thingnes Boe

BIATHLON - Pour son retour sur la coupe du monde, le Norvégien Johannes Boe a signé une course parfaite pour remporter le 20 km de Pokljuka devant le leader de la coupe du monde Martin Fourcade, également à 20/20 et Fabien Claude, auteur d’une prestation exceptionnelle pour son premier podium en carrière au lendemain de la disparition tragique de son papa…

Martin Fourcade (FRA), Johannes Boe (NOR), Fabien Claude (FRA) – NordicFocus

 

Le Norvégien a manqué deux des trois étapes du mois de janvier pour cause de paternité. A son retour à Pokljuka, Johannes Thingnes Boe a remporté l’individuel. Il prouve que la coupure n’a en rien altéré sa grande forme du début de saison.

Même s’il est distancé au classement général, actuellement troisième, le vainqueur de la dernière coupe du monde ne s’avoue pas vaincu pour conserver sa couronne. Pour cela, il devra réaliser un sans faute aux mondiaux notamment et compter sur des faux pas de ses adversaires les plus directs.

 

4 – Quentin Fillon-Maillet montre les crocs

BIATHLON - Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet a signé la troisième victoire de sa carrière en remportant l'intense mass-start de Pokljuka à l’issue d’une impressionnante démonstration sur la piste comme derrière la carabine (19/20). Martin Fourcade (5e) a calé dans le sprint final face à Benedikt Doll (2e), Johannes Boe (3e) et Vetle Christiansen (4e).


Quentin Fillon Maillet (FRA) –  www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus.

 

Quentin Fillon-Maillet occupe la deuxième place au général. Le Jurassien a réalisé un beau mois de janvier avec trois podiums et en point d’orgue une victoire sur la mass start de Pokljuka.

Quentin Fillon-Maillet termine le mois très en forme en affichant ses ambitions. Alors, il faudra compter sur lui à Antholz. Il rivalise sur les skis avec les plus forts. Et dès lors que son tir est parfait, Quentin Fillon-Maillet figure parmi les grands favoris.

 

 

5 – Une densité tricolore jamais vue 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski


Fabien Claude (FRA) – www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus.

 

L’équipe de France profite d’une grosse densité. Outre Martin Fourcade et Quentin Fillon-Maillet, la quasi-totalité de l’équipe est montée sur un podium. C’est le cas de Simon Desthieux, très régulier qui occupe une très belle quatrième place au général.

Emilien Jacquelin a pris une seconde place sur le sprint d’Oberhof. Et même si la fin de mois a été plus délicate, le Villardien est venu confirmer tous les espoirs placés en lui.

Que dire de Fabien Claude qui a décroché son premier podium sur l’individuel de Pokljuka dans des circonstances particulières. Il a par conséquent suscité le respect et l’admiration de toute l’équipe de France et bien plus encore.

Seul Antonin Guigonnat n’a pas eu la chance de monter sur la boite. Mais on sent le Français revenir à son meilleur niveau après un début de saison très délicat.

 

6 – Les Allemands se reprennent

BIATHLON - Quentin Fillon-Maillet, parfait sur le pas de tir, a pris une superbe troisième place sur le sprint du Grand-Bornand. Dans une ambiance de folie, il a seulement été devancé par l’Allemand Benedikt Doll, vainqueur, et le Norvégien Tarjei Boe.


Benedikt Doll (GER) –  www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus.

 

Entre la réussite des Français et le retour gagnant de Johannes Thingnes Boe, la concurrence a tenté d’exister au cours du mois de janvier. Et les Allemands sont parvenus à se glisser sur quatre podiums notamment grâce à Benedikt Doll. Il pointe désormais au septième rang mondial.

Alexander Loginov essaie tant bien que mal de survivre. Mais le Russe est clairement en dessous du niveau de l’année dernière qui lui avait permis d’être le dauphin de Johannes Thingnes Boe.

Le Norvégien Tarjei Boe n’est pas parvenu à supporter toutes les attentes lors de l’absence de son frère Johannes Thingnes Boe. Il fait parti des déceptions tout comme les Italiens, les Autrichiens ou encore les Suédois.

 

7 – Une coupe du monde féminine très ouverte

BIATHLON – Et de trois victoires au Grand-Bornand pour Tiril Eckhoff qui réalise un superbe triplé en terre haut-savoyarde ! Les bleues ont souffert soit sur la piste, soit face aux cibles. Meilleure Française : Anaïs Bescond, 7e.

Dorothea Wierer (ITA), Tiril Eckhoff (NOR), Linn Persson (SWE), © Manzoni/NordicFocus.

 

Contrairement aux hommes, la coupe du monde féminine de biathlon a vu cinq lauréates différentes sur six courses au cours du mois de janvier, marqué par la prise de pouvoir de Tiril Eckhoff.

Ce sont pas moins de quatre nationalités qui sont venues triomphées sur les courses individuelles. Marte Olsbu Roeiseland (NOR), Kaisa Makarainen (FIN), Tiril Eckhoff (NOR), Denise Herrmann (ALL) et Hanna Oeberg (SUE) ont toutes décroché de belles victoires.

 

8- La nouvelle Tiril Eckhoff

BIATHLON - La numéro un mondiale Tiril Eckhoff a signé une troisième victoire en trois courses à Ruhpolding en remportant, au terme d’une très belle prestation, la poursuite avec un 19/20 ! La Norvégienne conforte son maillot jaune. De leur côté, les bleues, mise à part Chloé Chevalier, ont galèré face aux cibles.


Tiril Eckhoff (NOR) –  www.nordicfocus.com. © Tumashov/NordicFocus.

 

La Norvégienne a pris une nouvelle dimension cette année. Toujours aussi rapide sur les skis, Tiril Eckhoff arbore une maitrise aux tirs qu’on ne lui connaissait pas. Avec deux succès à Ruhpolding, elle occupe la place de leader au général, même si des soucis de santé sont venus ternir le tableau lors de la dernière étape de Pokljuka. Compte-tenu de la confiance engrangée, elle sera difficile à déloger.

9 – Wierer en retrait….et revoila Vittozzi

une, biathlon, coupe du monde, Le Grand-Bornand, Annecy / Le Grand Bornand,


Lisa Vittozzi (ITA) – www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus.

 

Dorothea Wierer occupe la deuxième place au général. Mais avec un seul podium obtenu sur le sprint de Ruhpolding, la Transalpine est clairement en retrait au cours du mois de janvier. Néanmoins, même apparue en difficulté physiquement, Dorothea Wierer demeure dangereuse pour le reste de la saison, la coupure d’avant mondiaux (à domicile pour elle) lui sera très certainement bénéfique.

De son côté, sa compatriote Lisa Vittozzi est sur une pente ascendante. Car, après un début de saison décevant, l’Italienne s’est ressaisie en signant une belle seconde place sur la dernière mass start de Pokljuka. Lisa Vittozzi est de retour au bon moment avant d’attaquer les championnats du monde à domicile.

 

 

10 – Les Françaises dauphines des Norvégiennes

BIATHLON - Julia Simon, Anaïs Bescond, Célia Aymonier et Justine Braisaz ont signé leur deuxième podium collectif de l’hiver en prenant la deuxième place du relais de Ruhpolding derrière les Norvégiennes, victorieuses des quatre relais de la saison ! Nouvelle troisième place pour l'épatante équipe de Suisse.


Julia Simon (FRA), Anais Bescond (FRA), Celia Aymonier (FRA), Justine Braisaz (FRA) –  www.nordicfocus.com. © Tumashov/NordicFocus.

 

L’équipe de France féminine occupe la seconde place au classement des nations. Le résultat d’ensemble des Françaises est convenable au cours de ce mois de janvier. Mais seules Julia Simon, à Oberhof et Anais Bescond, par deux fois à Pokljuka sont parvenues à décrocher des podiums. Justine Braisaz, pénalisée par un trop grand nombre de fautes au tir, reste néanmoins l’une des plus rapide du circuit.

Célia Aymonier n’est pas parvenue à se défaire de ses problèmes au tir qui pénalisent ses aptitudes sur les skis. Enfin, Caroline Colombo a été malade en début de mois de janvier, quant à Chloé Chevalier, ses résultats n’ont pas été à la hauteur de ses attentes.

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.