Biathlon | Dopage : le médecin de l’équipe kazakh suspendu

BIATHLON - À la suite du mandat de perquisition de la police italienne à Antholz, l'IBU a provisoirement suspendu le Dr Khossilbek Tagayev, médecin de l'équipe nationale du Kazakhstan, en raison d'une éventuelle violation des règles anti-dopage.

BIATHLON – À la suite du mandat de perquisition de la police italienne à Antholz, l’IBU a provisoirement suspendu le Dr Khossilbek Tagayev, médecin de l’équipe nationale du Kazakhstan, en raison d’une éventuelle violation des règles anti-dopage.

 

Le biathlon est de nouveau touché par le dopage. Le 20 janvier 2018 à Antholz, la police italienne  a mené une perquisition dans les locaux occupés par les biathlètes du Kazakhstan. Suite à son rapport, l’IBU a notifié ce mercredi au docteur Khossilbek Tagayev, médecin de l’équipe, sa suspension provisoire à cause d’une éventuelle violation des règles antidopage.

 

Médicaments et flacons

Lors de leurs recherches, les forces de l’ordre ont en effet découvert, entre autres, des colis de médicaments et des flacons dans la chambre du Dr Tagayev, de la prednisolone, substance interdite en compétition. Elles soupçonnent des perfusions intraveineuses.

Le praticien a été provisoirement suspendu de toute participation à une compétition ou à toute autre activité de l’IBU à compter du 7 mars et en attendant la décision du Comité d’audition antidopage.

La Fédération de biathlon du Kazakhstan est tenue d’obtempérer. Le Dr. Tagayev ne fait pas partie de la délégation du Kazakhstan à la coupe du monde à Kontiolahti, en Finlande.

 

Télécharger (PDF, 323KB)

 

Photo : IBU

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.