Biathlon | Dopage : les révélations de l’ancien entraîneur russe 

une, biathlon, coupe du monde, Russie, dopage, Anatoli Khovantsev, Alexander Loginov,
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – Anatoli Khovantsev, ancien entraîneur de l’équipe masculine de Russie de biathlon, évoque le dopage récurrent des athlètes, notamment entre 2002 et 2014. Mais défend aussi Alexander Loginov.

 

Khovantsev dénonce une « génération élevée au dopage »

« Entre 2002 et 2014, vous pouviez compter les biathlètes propres sur les doigts d’une main. Revenir à une technique d’entraînement « normale » n’est pas facile mais depuis cinq ou six ans, on s’améliore et cela va nettement mieux ». L’aveu est signé d’Anatoli Khovantsev, entraîneur de l’équipe russe de biathlon de 2018 à 2020, qui s’est confié au site sports.ru.

Le coach évoque la situation du dopage généralisé et parle même « d’une génération complète élevée au dopage ». Remercié par sa fédération, l’entraîneur a également rappelé que dans les années 90, « on n’utilisait rien. Pour la période qui a suivi, je ne peux rien dire car je me suis entraîné avec d’autres pays… ».

Khovantsev se retrouve aussi dans un méli-mélo financier complexe concernant le sponsoring des athlètes, en particulier d’Alexander Loginov. « La fédération et les entraîneurs qui travaillent actuellement récoltent les fruits de ces années où la Russie a connu des problèmes de dopage. »

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Et doit répondre de la mauvaise saison de ses troupes sur la coupe du monde de biathlon dans un environnement concurrentiel très fort dans le staff où les luttes de pouvoirs semblent incessantes dans l’une des plus puissantes fédérations nationales de la planète biathlon.

 

Du temps pour former des top athlètes

Mais le coach rend aussi hommage à Alexander Loginov, champion du monde de sprint, qui a travaillé dur pour signer une belle saison sur la coupe du monde. « Loginov, avant de retourner dans l’équipe, s’est beaucoup entraîné individuellement, il connait et ressent très bien son corps. Par contre, je suis désolé de l’attitude de Dmitry Malyshko et des résultats de Matvey Eliseev qui est rentré très fort dans sa saison avant de baisser les bras. »

Khovantsev demande aussi du temps pour former l’avenir du biathlon russe : « Il faut du temps pour amener un athlète à un niveau élevé sur la coupe du monde et je ne pense pas que 4 ou 5 ans suffisent… »

 

Photo : RBU.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.