Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Nove Mesto, biathlon, Hanna Oeberg
08.03.2020, Nove Mesto, Czech Republic (CZE): Hanna Oeberg (SWE) - IBU world cup biathlon, mass women, Nove Mesto (CZE). www.nordicfocus.com. © Manzoni/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Biathlon | Dopage : Stina Nilsson et Hanna Öberg s’inquiètent du manque de contrôles

BIATHLON – En ces temps perturbés par la pandémie de coronavirus, les biathlètes suédoises s’inquiètent dans les colonnes des journaux scandinaves de la baisse du nombre de contrôles effectués. Les autorités, elles, se veulent rassurantes.

 

Dans le monde du ski nordique, les contrôles antidopages ont souvent été sources de discordes. Y’en a-t-il assez ? Ces derniers mois, avec la crise du coronavirus, leur nombre a sensiblement diminué. Jusqu’à faire réagir Hanna Öberg chez nos confrères de SportBladet : « Il y a eu très peu de tests et j’en comprends les raisons. Le personnel soignant, souvent réquisitionné pour effectuer nos contrôles, a eu tant à faire. Mais ce n’est pas une bonne nouvelle quand on sait que nos concurrents ne sont pas testés non plus. »

« Quand j’ai eu un contrôle, j’étais contente de voir que les autorités antidopages se soucient de nous, les athlètes.Mais on ne sait pas très bien ce que font les autres », s’inquiète également Stina Nilsson, qui est passée du ski de fond au biathlon ce printemps. Sebastian Samuelsson, très engagé dans la lutte contre le dopage, se veut plus positif : « J’espère qu’avec cette baisse du nombre de tests ces derniers mois, ils auront plus de ressources pour en effectuer un plus grand nombre dans le futur. »

 

L'article continue sous la publicité
pub
Stina Nilsson, ski de fond, Drammen

Stina Nilsson (SWE), Krista Parmakoski (FIN) – Lyngstad/NordicFocus

 

« Nous sommes au même niveau que les autres années »

Jenny Schulze, chef de groupe chez Swedish Anti-Doping, a réagi à la vindicte d’Hanna Öberg et de Stina Nilsson pour la SVT. « Les contrôles se déroulent très bien, rassure-t-elle. Je peux vous annoncer que nous sommes au même niveau que les années précédentes malgré une petite baisse au printemps. »

 

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Biathlon

Le tir réalisé par Emilien Jacquelin lors de la poursuite des championnats du monde de Pokljuka (Slovénie) a été un grand moment de la...

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur la saison historique réalisée par ses biathlètes. Le...

Biathlon

Le biathlète jurassien Martin Bourgeois-République, 21 ans, sort d'un hiver international, ramassé entre les mois de janvier et de mars, marqué par une inquiétante...

Biathlon

16:18. C’est un coup dur auquel doit faire face le biathlon suisse. Markus Segessenmann, chef de la relève, entraîneur, entraîneur national puis directeur du...

Biathlon

La Suède vient de dévoiler la composition de son équipe nationale pour l'hiver 2021/2022. L'ancienne fondeuse Stina Nilsson y figure.

Ski de fond

Parfois en difficulté lors de la dernière saison, la Suédoise Charlotte Kalla a annoncé poursuivre sa carrière avec les Jeux de Pékin en ligne...

Biathlon

14:02. Ce mercredi soir, dans un post publié sur son compte Instagram, la biathlète Jurassienne Anaïs Bescond, 34 ans le mois prochain, a révélé...

Ski de fond

À seulement 20 ans, William Poromaa est l'un des fondeurs les plus prometteurs du circuit mondial. Nordic Magazine est parti à la rencontre du...