Biathlon | Dorothea Wierer : « Je continue jusqu’à Pékin »

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

BIATHLON – La championne italienne a annoncé vouloir courir jusqu’aux JO de Pékin qui seront son « dernier objectif ».

 

Biathlon : les projets de Dorothea Wierer

Le biathlon n’a pas perdu son impératrice. « En avril, j’ai beaucoup réfléchi. J’ai décidé de continuer. » À 30 ans, l’Italienne Dorothea Wierer ne raccroche pas la carabine. Elle l’a confirmé à la NRK.

 

BIATHLON - Dorothea Wierer a remporté ce dimanche la poursuite devant son public à l’occasion des mondiaux de biathlon à Antholz, une première historique ! Championne du monde en titre, Denise Hermmann s'empare de l'argent devant Marte Olsbu Roeiseland. 

Dorothea Wierer (ITA) – Manzoni/NordicFocus

 

Une forte notoriété en Italie

Depuis les championnats du monde de biathlon d’Antholz, le doute planait. La biathlète a été la star de ces Mondiaux disputés chez elle. Elle a commencé par décrocher la médaille d’argent du relais mixte avec Lisa Vittozzi, Lukas Hofer et Dominik Windisch derrière la Norvège. Elle a ensuite conquis le titre dans la poursuite. La course ayant été diffusée sur la RAI (l’équivalent de France Télévisions), la championne de Brunico a alors vu sa notoriété monter en flèche. Enfin, avec l’or de l’individuel, elle a gagné sa deuxième course consécutive pour la première fois de sa carrière (et sa troisième médaille) et suscité les superlatifs dans la presse transalpine.

Puis, l’épidémie de la Covid-19 a fortement touché l’Italie. Lors du sprint à Kontiolahti, émue par ce qui arrivait à ses compatriotes, Dorothea Wierer a écrit sur sa carabine : « Andra tutto bene, vinceremo insieme » [Tout va s’arranger, nous gagnerons ensemble].

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

L’hiver a ensuite touché à sa fin. En coupe du monde, elle s’est offert le gros globe de cristal pour sept points. Puis s’en est retournée à la maison. Où elle a été confinée.

Quand le rideau est tombé, Dorothea Wierer n’avait plus n’énergie. « Au printemps, je suis toujours fatiguée », concède-t-elle. En 2019, elle avait dû malgré tout faire face à nombreuses sollicitations qui font qu’elle s’est déjà sentie comme une « machine ». Cette année, avec le coronavirus, la situation a été très différente. La sportive a eu du temps pour elle. Conséquence : « En mai, je me sentais vraiment bien », note-t-elle.

 

 

À nos confrères, elle annonce donc repartir pour un tour. Aux moins jusqu’aux Jeux olympiques de 2022. « Je pense que ce sera mon dernier objectif, mais il reste encore deux ans. »

Autrement dit, Dorothea Wierer entend aborder les saisons les unes après les autres.

 

Photo : Nordic Focus.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.