Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Dorothea Wierer, biathlon, Pokljuka
Dorothea Wierer (ITA) - Thibaut/NordicFocus

Biathlon

Biathlon : Dorothea Wierer ne pense pas continuer sa carrière jusqu’aux Jeux olympiques 2026

Dans une interview accordée à un média de son pays, l’Italienne Dorothea Wierer que les Jeux olympiques de Pékin 2022 seront très probablement les derniers de sa carrière.

Biathlon : la dernière saison olympique de Dorothea Wierer

À 31 ans, la biathlète transalpine Dorothea Wierer, double vainqueure du gros globe de cristal en 2019 et 2020, ne se voit pas étirer sa carrière jusqu’aux Jeux olympiques de Milan-Cortina 2026. Pourtant, avec des compétitions se déroulant sur les installations d’Antholz, la tentation serait grande : « Je ne pense pas que j’y arriverai, coupe-t-elle dans une interview donnée au journal Corriere dell’Alto Adige. J’aurais tout de même 35 ans ! »

Dorothea Wierer, biathlon, Pokljuka
Dorothea Wierer (ITA) – Thibaut/NordicFocus

Pour choisir le bon moment de la retraite, Dorothea Wierer, l’une des biathlètes les plus appréciées du circuit, s’est fixée une règle : la performance et le plaisir. « Tant que les choses fonctionneront bien je continuerai et, quand ce ne sera plus le cas et que je ne prendrais plus de plaisir, il sera temps d’arrêter, tranche-t-elle. Il est inutile de parcourir le monde et de faire des courses sans but précis. »

Elle prévoit une « tragédie » à Pékin

Cette semaine, la native de Bruneck a donc débuté la préparation de ce qui devrait être son dernier hiver olympique. « Du ski-roues, de la gymnastique et du cyclisme sont au programme pour retrouver du rythme. Les affaires reprendront sérieusement le 6 mai avec le début du premier rassemblement de l’équipe nationale à Antholz », révèle la biathlète aux 311 départs en coupe du monde.

Tout cela avec le rendez-vous pékinois en tête où elle prévoit une « tragédie » après avoir entendu Jean-Pierre Amat, le coach français de l’équipe chinoise de biathlon, expliquer qu’un fort vent parcourait l’inédit pas de tir du site olympique. Pas simple à aborder pour Wierer, en quête d’une première médaille olympique individuelle en février prochain.


Les cinq dernières infos

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

L'hiver passé, Sturla Holm Lægreid, 24 ans, a impressionné son monde, tenant tête jusqu'au bout de la saison à Johannes Thingnes Boe. Quelques semaines...

Biathlon

Cette semaine, Emilien Jacquelin, Antonin Guigonnat et Martin Fourcade se font plaisirs du côté des magnifiques paysages de la Toscane.

Biathlon

Après un hiver plus que moyen, la biathlète finlandaise Mari Eder a décidé de recruter un nouvel entraîneur et de s'entourer d'un préparateur mental.

Biathlon

La saison passée, la Norvégienne Tiril Eckhoff, 30 ans, a survolé la coupe du monde féminine de biathlon. Après un long chemin de dix...

Biathlon

L'équipe nationale d'Allemagne de biathlon pour l'hiver olympique vient d'être dévoilée. Kristian Mehringer et Mark Kirchner mèneront les groupes principaux.

Biathlon

Réduits à une seule journée et une seule épreuve, les championnats de France de biathlon des Contamines-Montjoie ont clôturé une saison particulière. Retour en...

Biathlon

16:13. Cette semaine, les biathlètes norvégiens commencent leur préparation en vue de l’hiver olympique qui débutera en novembre prochain. Si un rassemblement est déjà...

Biathlon

Le biathlète suédois Sebastian Samuelsson, 24 ans, s'est clairement positionné contre le choix de confier les Jeux olympiques 2022 à Pékin (Chine).