Biathlon : Dorothea Wierer ne sera pas l’athlète italienne du siècle

BIATHLON - Dorothea Wierer a remporté ce dimanche la poursuite devant son public à l’occasion des mondiaux de biathlon à Antholz, une première historique ! Championne du monde en titre, Denise Hermmann s'empare de l'argent devant Marte Olsbu Roeiseland. 
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

BIATHLON – Dorothea Wierer vient de perdre en demi-finale dans le sondage qui doit élire l’« athlète du siècle » des sports d’hiver.

 

Biathlon : Wierer, symbole d’un sport en plein essor en Italie

La Fédération italienne des sports d’hiver (FISI) s’est associée au quotidien Gazzetta dello Sport pour désigner le sportif du siècle. La période 1920-2020 est concernée. Au départ, les candidats étaient trente-deux. Les Italiens ont été invités à voter. Pour la demi-finale qui vient de s’achever, ils étaient plus de 11 000 à s’être exprimés.

Alberto Tomba a éliminé Federica Brignone. Celui qui a dominé le géant et le slalom sur un plan mondial de la fin des années 1980 au milieu des années 1990 a récolté 61%  des suffrages.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Dans l’autre match, Gustav Thöni, quatre gros globes de cristal (1971, 1972, 1973 et 1975), deux petits globes de cristal en slalom (1973 et 1974) et trois petits globes de cristal en slalom géant (1970, 1971 et 1972), en plus d’une médaille d’or aux Jeux olympiques de Sapporo, en 1971, a lui battu la biathlète Dorothea Wierer, 60 % contre 40. Il ne reste donc plus que deux hommes en finale.

En quart de finale, la triple championne du monde avait éliminé le skieur alpin Piero Gros.

 

BIATHLON - Avant la première épreuve de la coupe du monde de biathlon à Oberhof ce jeudi, voici les premières images de l'entraînement en Allemagne.

Dorothea Wierer (ITA) – Manzoni/NordicFocus

 

Il n’empêche, Dorothea Wierer n’a pas à être déçue. De l’autre côté des Alpes, beaucoup ont été surpris qu’elle figure encore en course à ce niveau de la compétition où seule compte, ou presque, la popularité.

Les championnats du monde d’Antholz-Anterselva ont permis au biathlon de gagner en audience, à l’image de ce qu’il s’est passé en France.

Peut-être même davantage encore. Déjà, devant son public, Dorothea Wierer a remporté toutes les médailles de l’équipe d’Italie (trois individuelles plus celle du relais mixte avec ses coéquipiers). Son deuxième gros globes ne pouvait  dès lors plus lui échapper et, pour la première fois, plus d’un million de téléspectateurs suivaient ses exploits sur le petit écran.

Et puis, il y a eu le coronavirus. À la fin de la dernière saison, l’Italie est déjà touchée par l’épidémie de la Covid-19. Lors du sprint à Kontiolahti, Dorothea Wierer écrit sur sa carabine : « Andra tutto bene, vinceremo insieme » (« Tout va s’arranger, nous gagnerons ensemble ») à destination de ses compatriotes déjà confinés depuis plusieurs jours.

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.