Biathlon : Emmanuelle Claret nous a quittés, victime d’une leucémie

Triste nouvelle : Emmanuelle Claret, championne du monde 1996 de biathlon et vainqueur la même année de la Coupe du monde, est décédée à l’âge de 44 ans, suite à une leucémie aigüe. Elle était en attente d’une greffe de moelle osseuse.

 

83c5f.jpg

Il y a quelques jours, nous avions relayé la chaîne de solidarité lancée par  la Douane, les collègues de « Manue », La Sapaudia, l’ASND : Emmanuelle Claret était en attente d’une greffe de moelle osseuse. La sportive souffrait d’une leucémie. Elle est décédée ce samedi, nous apprend le site de France Télévision.

Le 20 mai, l’association 11 pour Sans, parrainnée par son altesse sérénissime Albert II de Monaco avait annoncé vouloir organiser, conjointement avec l’association Sapaudia, un match de football caritatif pour la soutenir.

 Championne du monde de biathlon, vainqueur de la coupe du monde, douanière exemplaire au sein de la BSE de Pontarlier, Emmanuelle Claret connaissait les vertus de la persévérance dans l’effort et celles de la solidarité.

« On pourrait l’appeler ” sœur Emmanuelle ” tellement elle est dévouée. Emmanuelle Claret, championne du monde de biathlon (15 km) en 1996, a pris sur ses congés de douanière pour soutenir l’équipe de France à Salt Lake City. Comme beaucoup d’autres cadres dans le milieu handisport d’ailleurs. Elle est un peu la ” femme à tout faire “, selon ses propres termes, de l’équipe de ski nordique. Presque une vocation », écrivait l’Humanité en 2002 à son propos.

En 1996, sous les flocons de Rupholding (Allemagne), là où elle avait remporté sa première victoire en coupe du monde en 1994, elle succédait à sa coéquipière Corinne Niogret, sacrée un an plus tôt. A 27 ans, elle s’était ensuite offerte la Coupe du monde. Elle précédait de douze points Uschi Disl (226 contre 214). C’était l’époque du quatuor Baverel-Niogret- Briand-Claret.

Son palmarès : Cinq médailles aux Championnats du monde (or sur 15 km et argent dans le relais 4 x 7,5 km cette année, bronze par équipes en 1994, 1995 et 1996) ; vainqueur de la coupe du monde 1995-1996 et trois victoires lors de manches de coupe du monde.


A sa famille et à ses amis, Nordic Magazine présente ses condoléances.